Home / Sports / En raison du fair-play financier.. Mahrez et Man City risquent d’être privés de la Ligue des champions

En raison du fair-play financier.. Mahrez et Man City risquent d’être privés de la Ligue des champions

Fraichement couronné pour son sixième sacre en Premier League, Riyad Mahrez risque fort d’être exclu de la prochaine édition de la prestigieuse et lucrative Ligue des champions.
Le très sérieux New York Times a lâché lundi dernier une véritable bombe en révélant que l’UEFA devrait recommander l’exclusion des Citizens de ladite compétition pour une saison et ce, pour avoir enfreint les règles du fair-play financier. Selon le tabloïd américain, la décision de l’instance européenne pourrait être annoncée dès cette semaine, tout en précisant toutefois qu’«il n’est pas clair que cette suspension, si elle est décidée, prenne effet pour la prochaine saison (2019-20, NDLR) ou pour 2020-21.»
D’après les sources du quotidien en question, il est reproché au champion d’Angleterre d’avoir fait des déclarations erronées lors d’une précédente enquête en surévaluant des contrats de sponsoring. Ce n’est pas la première fois que le club mancunien fait l’objet d’une enquête de l’UEFA pour plusieurs violations présumées des règles du fair-play financier (FPF).
En mars dernier, la chambre d’investigation de l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC) avait ouvert une procédure contre Man City suite aux révélations du magazine allemand Der Spiegel, dans le cadre des Football Leaks, voulant démontrer que ses propriétaires ont volontairement contourné les règles du fair-play financier, instauré par l’UEFA au printemps 2010.
A noter que Manchester City avait déjà écopé en 2014 d’une amende de 60 millions d’euros (dont 20 millions ferme), pour avoir enfreint les règles du FPF.
Il avait même été condamné à ne pouvoir aligner que 21 joueurs en C1 la saison suivante, contre 25 en temps normal. Si l’information révélée par le New York Times venait à être confirmée, Manchester City deviendrait le premier club exclu pour une édition de la Ligue des champions depuis l’adoption du fair-play financier (FPF) par l’UEFA en 2010 et son entrée en vigueur un an plus tard. Une telle menace intervient au moment ou Riyad Mahrez a affiché son intention de prolonger son aventure avec les Skyblues bien qu’il ait été très peu utilisé par Pep Guardiola durant la deuxième moitié de la saison. «Je suis très heureux ici. Je ne vais pas aller quelque part parce que je ne joue pas. Ça fait partie du jeu, je dois être fort et ne pas me cacher. Ce n’est pas simple d’arriver dans une équipe comme celle-là. Je savais que ça n’allait pas être évident durant ma première année, mais je suis confiant», s’est exprimé l’international algérien sur un possible départ de son actuel club qu’il a rejoint l’été dernier en provenance de Leicester pour 68 millions d’euros. Reste à savoir maintenant si une possible exclusion de Man City la saison prochaine en LDC fera changer d’avis l’intéressé…
Mounir Ouassel

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …