Home / Actualité / En visite à Djelfa: Feraoun lance un projet de fibre optique

En visite à Djelfa: Feraoun lance un projet de fibre optique

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun a donné, jeudi à Djelfa, le coup d’envoi des travaux de réalisation d’une liaison à fibre optique reliant Djelfa-Ain Ouessara et une liaison entre Djelfa et la commune de Ain Lehdjel (Msila).

Au cours de cette visite, Mme Feraoun a donné le coup d’envoi des travaux de réalisation de ces deux projets relatifs au déploiement de la fibre optique sur une distance de plus de 270 km pour un montant de 291 millions de dinars.
Ces deux projets qui contribueront à la sécurisation du réseau dans la région, permettront de raccorder les localités isolées au réseau des télécommunications et d’augmenter la bande passante tout en améliorant la qualité des services dans la wilaya.
Lors de cette visite, la ministre a inauguré le nouveau centre de contrôle des fréquences radioélectriques de Djelfa appelé a assurer le contrôle permanent de l’utilisation réelle et effective du spectre et le bon fonctionnement des services et équipements radioélectriques.
Ce centre permet également de détecter et d’identifier les utilisations illicites qui portent préjudice à l’économie nationale. La première responsable du secteur a inauguré également un nouveau bureau de poste au niveau du nouveau pôle urbain «Berbih». Mme Feraoun a inauguré dans le même quartier une fresque intitulée «11 décembre 1960» et visité, par ailleurs, l’école primaire «Kaki Bouzekri» où elle a inauguré une salle multimédia dotée d’ordinateurs et de liaison internet au profit des élèves. Mme. Feraoun a terminé sa visite de travail dans la wilaya de Djelfa en inspectant le bureau de poste de la commune de Zekar (35 km du sud de la wilaya) récemment réhabilité dans le cadre de l’amélioration de qualité des prestation et la promotion du Service public. Interpellé par les journalistes au sujet du jeu +la baleine bleue+, le ministre a affirmé qu’il ne s’agit d’un jeu mais d’une application dangereuse et qu’elle n’est pas la seule, précisant à ce sujet qu’elle n’avait jamais parlé de fermeture de réseaux sociaux relevant que ses propos ont été mal interprétés. «j’ai dit que la seule solution technique consiste en l’arrêt des applications par les réseaux sociaux», a précisé la ministre, ajoutant avoir terminé sa phrase par «ceci n’est pas à l’ordre du jour».
Dans le même sillage, Mme Feraoun a souligné l’importance du facteur humain dans la sensibilisation des enfants, des adolescents et même des adultes aux dangers de ces applications dangereuses.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …