Home / Société & Region / Entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT).. 11 cadres et 4 entrepreneurs devant la justice

Entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT).. 11 cadres et 4 entrepreneurs devant la justice

Le bureau d’études n’a jamais entamé les travaux et le contrat a été résilié. L’enquête déterminera si ce bureau d’études avait empoché des avances financières sur ce contrat.

Les cadres dirigeants de l’entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT) ont défilé ce mardi matin devant le procureur et le magistrat instructeur, prés tribunal de Tlemcen. Ce sont au total quinze (11) cadres dirigeants et quatre (04) chefs d’entreprise qui ont été entendus par la justice et devraient répondre de plusieurs chefs d’inculpation dont détournements de deniers publics, malversations financières, surfacturations et non-respect du code des marchés publics. Le préjudice financier causé à l’EGTT élève à plusieurs milliards de centimes. A cet effet, il a été entendu par la justice l’actuel et l’ex-directeur général de l’EGTT, les directeurs des hôtels La Tafnade Maghnia, d’El-Forsane de Saida et des cadres de l’entreprise chargés des finances et du suivi des projets. Pour rappel des faits, l’EGTT s’est vue dotée d’une enveloppe financière de prés de 400 milliards de cts pour la modernisation de ses unités dont Hammam Boughrara, Bouhanifia, l’hôtel Al-Forsane de Saida, l’hôtel La tafna de Maghnia, Hammam Bouhadjar d’Ain-Temouchent et l’hôtel Les Zianides de Tlemcen. A cet effet il a été signé le 10 septembre 2013 un contrat d’étude et de suivi de tous ces projets de modernisation avec un bureau d’études espagnol dénommé Getinsa-Proes-Sand-Castel pour un montant de 200 millions de dinars. Ce contrat s’est avéré par la suite une arnaque. Le bureau d’études n’a jamais entamé les travaux et le contrat a été résilié. L’enquête déterminera si ce bureau d’études avait empoché des avances financières sur ce contrat.
Malversations
Au niveau de ces deux projets, il est reproché aux mises en cause dans cette affaire le non-respect du code des marchés portant sur le lot N°05 portant sur l’étanchéité des deux (02) hôtels et le lot n°06 sur la menuiserie en bois et en aluminium. C’est l’entreprise la moins-disant qui a été écartée au profit d’une entreprise ciblée. Le préjudice s’élève à plus de 06,5 milliards de cts. Le marché a été attribué par ODS à cette entreprise en octobre 2015 sans l’accord et le visa de la commission des attributions des marchés. Il a été aussi décelé par le service DDM de l’entreprise plumiers irrégularités et malversations financières notamment des surfacturations dont le préjudice dépasse les 06 milliards de centimes. Concernant le marché de la menuiserie en bois et en aluminium, le marché a été attribué d’une manière non-conforme au code des marchés. C’est l’entreprise la moins-disante qui a été écartée au profit d’une autre entreprise pour un montant de 230 millions de dinars. Soit 40 millions de dinars plus élevés que la moins-disante. Tous les signataires de ces marchés ont été convoqués par la justice mardi matin.
B. Soufi

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …