Home / Actualité / Epidémie de choléra: La peur gagne les Tlémceniens

Epidémie de choléra: La peur gagne les Tlémceniens

L’épidémie de choléra, qui touche le centre du pays, ne semble pas préoccuper les services sanitaires de la wilaya de Tlemcen. Aucun programme d’urgence préventif n’a été mis en place, malgré la peur qui gagne de plus en plus les citoyens, qui se rendent en grand nombre aux services des urgences médicales du centre hospitalo-universitaire. «Mon enfant vomissait et avait de la fièvre. J’ai craint qu’il souffre de cette maudite épidémie», affirme une dame rencontrée ce matin aux UMC. Apparemment, la panique semble gagner de plus en plus les citoyens, et le recours aux eaux minérales est devenu systématique. Cela n’a pas empêché les commerçants-vautours à majorer les prix. Ils ne ratent aucune occasion pour saigner à blanc les citoyens. Ainsi, la bouteille d’eau minérale est passée de 30 dinars à 50 dinars. Par ailleurs, dans certains quartiers des communes de Tlemcen et de Mansourah, dont on peut citer Bouhanak ,Oujlida, Sidi Said et Al-Koudia, les peaux de moutons et autres déchets d’abats sont entassés sur la voie publique. L’on s’interroge sur la prétention de maladies épidémiques, à un moment où ces rejets représentent un risque majeur de contamination, par le biais de vecteur comme les chats et les chiens errants. Les immondices sont encore entassées, cinq (05) jours après la fête de l’Aïd, et nul ne se sent concerné par cette situation qui empoisonne la vie de tous les citoyens, dont leur responsabilité est aussi engagée. L’on débourse entre 45.000 et 70.000 Dinars pour l’achat d’un mouton, et l’on lésine sur un sachet de 10 dinars pour ces rejets domestiques !

B. S.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …