Home / Sports / Equipe nationale a’ : Madjer fait du neuf avec du vieux

Equipe nationale a’ : Madjer fait du neuf avec du vieux

La liste des 25 joueurs convoqués par le sélectionneur national pour le prochain stage de préparation de l’équipe nationale A’ suscite moult interrogations.

Visiblement Rabah Madjer aime faire du neuf avec du vieux. Après avoir inexplicablement rappelé Fawzi Chaouchi en équipe nationale A alors que ce dernier n’était même titulaire dans son club sans parler aussi de ses nombreux écarts disciplinaires sur et en dehors du terrain, le patron des Verts vient de surprendre de nouveau avec une liste controversée chez les locaux. Il a convoqué six joueurs trentenaires dans ladite liste portant ainsi sa moyenne d’âge à 27 ans, ce qui est excessif pour un groupe censé servir d’antichambre pour les A comme il ne cesse de marteler depuis son retour à la tête des Fennecs. Si seulement Madjer avait jeté son dévolu sur des éléments les plus en forme du championnat. Cela aurait certainement compensé leur âge avancé. Mais faire appel à des joueurs tels Lakroum (CRB), El Orfi (NAHD) ou encore Mekkaoui (MCO) qui mérite bien des explications de la part de l’entraîneur national. Mais il n’y a pas que l’âge. Madjer a également pris tout le monde à contre-pied en faisant appel à Essaid Belkalem. Ce dernier vient pourtant à peine de rejouer avec la JS Kabylie après être resté sans club pendant sept longs mois. Ses premières prestations avec les Canaris sont loin d’avoir été une réussite, surtout que le joueur de 29 ans a pris du poids. Il semblerait même d’après des échos parvenus de la sélection que le retour de Belkalem est planifié en prévision de la CAN 2019 car Madjer compte sur l’expérience de l’ex-sociétaire du club turc de Trabzonspor pour composer sa charnière centrale au Cameroun. Et puis il curieux aussi de savoir pourquoi dans cette liste des 25 joueurs qui pointeront le 24 février au Centre National Technique (CNT) de Sidi Moussa pour un stage de préparation de quatre jours, ne figurent pas le nom des éléments qui sont des valeurs sures de la Ligue 1. On pense à Benguit et Darfelou (USMA), Nekkache (MCA), Draoui (CRB). Au lieu de leur donner la chance, Madjer a aussi choisi de composer avec des joueurs qui ne jouent même pas titulaires au sein de leurs clubs à l’exemple de Cherif El Ouzzani qui s’est vu piquer sa place au milieu de terrain du Mouloudia d’Alger par l’excellent Malien Aliou Dieng. Reste à savoir jusqu’à où ira encore Rabah Madjer pour nous étonner encore dans sa logique pour mettre sur pied son équipe des nationale des locaux.

Mounir Ouassel

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …