Home / Sports / Equipe nationale.. Andy Delort : «Je serai à 100% en fin de semaine»

Equipe nationale.. Andy Delort : «Je serai à 100% en fin de semaine»

«Il y a de très grands joueurs, il faut qu’on se batte tous en semble pour jouer cette CAN à fond. Elle est importante, on va essayer d’aller jusqu’au bout», lance le natif de Sète, de mère algérienne.

Appelé à la surprise générale par Djamel Belmadi à la place du milieu de terrain, Haris Belkebla, le buteur de Montpellier, Andy Delort, nouvellement qualifié et autorisé par la FIFA pour porter les couleurs algériennes, ne cache pas sa fierté d’être parmi les Verts, à Doha.  «C’est une fierté pour moi d’être là. J’ai dû mal à réaliser, je tremblais, je n’y croyais pas. J’ai pris l’avion, j’ai du mal à réaliser jusqu’à ce que je m’entraîne avec le groupe. Il faut vite se mettre dans le bain car la compétition commence bientôt. Je suis fier, j’espère apporter un plus à mon pays et à cette équipe», dira Delort au micro de FAF-TV, à l’issue de son premier entraînement avec les Fennecs.
Comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, le buteur du MHSC a profité de l’exclusion du jeune Belkebla pour faire ses grands débuts avec l’EN. «J’avais l’espoir d’être dans les 23 au départ. J’étais parmi les présélectionnés, mais c’était un peu court par rapport à mon changement de ma nationalité. J’ai continué à bosser quand même je me suis dit : on ne sait jamais. J’étais présélectionné, j’avais un petit espoir d’intégrer le groupe. J’ai travaillé tous les jours. Aujourd’hui, je suis là, je suis à 90% de mes capacités et je serai à 100% en fin de semaine», a avoué le nouvel attaquant de l’EN, vite adopté par ses nouveaux camarades. «Je connais les joueurs de la sélection qui sont passés en Ligue 1 française et d’autres que j’apprenne à connaître. Il y a des joueurs qui sont connus. Je suis content d’être avec eux surtout qu’ils m’ont bien accueilli… C’est un groupe qui vit bien ensemble, qui rigole, qui travaille bien. Le coach est proche de ses joueurs, c’est important. Il y a de très grands joueurs, il faut qu’on se batte tous en semble pour jouer cette CAN à fond. Elle est importante, on va essayer d’aller jusqu’au bout», lance le natif de Sète, de mère algérienne, avide de confirmer tout le bien que Belmadi pense de lui. «Il m’a téléphoné, il m’a dit qu’il croyait en moi, et que je suis capable d’apporter quelque chose au groupe. Moi aussi, je crois pouvoir apporter quelque chose. Je n’ai pas d’expérience avec l’équipe, mais en tant que joueur professionnel, je vais apporter toute mon expérience, ma combativité, mon état d’esprit. J’essaye de vite m’adapter au groupe», a souligné l’ancien Toulousain, quelque peu surpris par la chaleur sévissant à Doha que les troupes de Belmadi quitteront demain pour s’installer en Egypte. «Il fait chaud et on devra s’habituer. Dans ma tête, ça va, donc physiquement, ça va aller», a-t-il conclu.
Larbi Bouazza

About Letemps

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …