Home / Sports / Equipe nationale.. Belmadi dans l’embarras

Equipe nationale.. Belmadi dans l’embarras

Belmadi sera contraint à revoir son onze type.

L’effectif de l’équipe nationale de football connaîtra à nouveau des changements, lors de son premier stage de l’année 2019, prévu du 18 au 27 mars au CTN de Sidi Moussa. Les défections de Mehdi Tahrat et Oussama Chita pour blessures, sans oublier Oussama Darfalou, et la situation embarrassante dans laquelle se sont retrouvés Islam Slimani et Yassine Benzia à Fenerbahçe, faussent complètement les plans du sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui craint d’autres mauvaises surprises avant l’entame de ce stage et partant, de la préparation pour la CAN 2019.
Les Verts ont validé leur qualification pour la CAN en novembre dernier, à la faveur de leur retentissante victoire (4-1) au Togo. Trois joueurs titularisés au Togo seront absents (Tahrat, Chita et Benzia), et Belmadi sera contraint à revoir son onze type. Le driver des Verts a rappelé Sofiane Hanni, et il devra convoquer le milieu défensif du Havre AC, Victor Lekhal, pour remplacer Chita. Le retour de Nabil Bentaleb n’est pas aussi à écarter, ainsi que celui de Faouzi Ghoulam. Le brillant milieu de terrain du Paradou AC, Hichem Boudaoui, a épaté Belmadi, mais il devra être laissé à la disposition de l’EN olympique qui jouera deux matches officiels contre la Guinée Equatoriale, à la même période.
Deux cadres de l’EN absents au Togo, Yacine Brahimi et Aïssa Mandi en l’occurrence, feront également leur retour lors du prochain stage qui sera ponctué par deux matches, le premier officiel contre la Gambie, et le second amical, contre la Tunisie. Brahimi avait déclaré forfait pour blessure, alors que Mandi était sous le coup d’une suspension pour cumul de cartons.
L. B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …