Home / Sports / Equipe nationale.. De bonnes et de mauvaises nouvelles pour Belmadi

Equipe nationale.. De bonnes et de mauvaises nouvelles pour Belmadi

Le milieu de terrain sera le grand chantier du sélectionneur national avant la CAN 2019.

Fixé désormais sur les adversaires de l’EN à la CAN 2019, le sélectionneur national, Djamel Belmadi ne chômera pas avant l’entame de la préparation pour ce grand rendez-vous continental, le premier de sa carrière d’entraîneur. Belmadi aura à décortiquer le jeu des trois adversaires des Verts, le Kenya, le Sénégal et la Tanzanie, à choisir les sparring-partners pour les matches amicaux et à suivre de près les joueurs susceptibles de faire partie de la liste des 23 heureux élus pour cette très attendue CAN 2019. A juste titre, le patron de l’EN a eu, ce week-end, quelques bonnes nouvelles, à savoir le retour à la compétition de Youcef Atal, Nabil Bentaleb et autre Faouzi Ghoulam.
Victime d’une lésion aux ischios lors du match amical qu’il a disputé avec les Fennecs contre la Tunisie, Atal a renoué avec la compétition, dimanche, où il a pris part au choc entre Rennes et Nice (0-0). Il a été incorporé par le coach niçois, Patrick Vieira, à la 79’ à la place du Tunisien Bassem Srarfi. Après avoir achevé sa rééducation en Belgique, Ghoulam a repris lui aussi la compétition, et participé à l’intégralité de la rencontre disputée par son club, Naples, sur le terrain de la lanterne rouge de la Serie A, Chievo Vérone. S’il continue à jouer et s’il retrouve la plénitude de ses moyens en cette fin de saison, Ghoulam pourrait être récupéré par Belmadi qui a besoin de joueurs métier pour faire bonne figure à la CAN. Écarté dernièrement du groupe professionnel de Schalke 04, Nabil Bentaleb a retrouvé, de son côté, les terrains, vendredi à Nuremberg. Il a été incorporé à la 67’ à la place de l’international marocain Amine Harit.
Non retenu pour le stage de mars dernier, Bentaleb doit profiter des cinq derniers matchs du championnat d’Allemagne pour convaincre Belmadi, confronté à une cascade de blessés au milieu de terrain. Oussama Chita et Victor Lekhal sont blessés au genou et forfaits pour la CAN, alors que Mehdi Abeid, victime d’une élongation en mars dernier avec les Verts, ne sera pas de retour sur les terrains avant la dernière journée de la Ligue 1 française, fin mai. «C’est plus grave que prévu», a annoncé le coach dijonnais, Antoine Kombouaré, qui misait initialement sur une absence de trois semaines environ de son international algérien. Le milieu de terrain constitue un casse-tête pour Belmadi. Ce sera le grand chantier du sélectionneur national avant la CAN 2019. L’autre mauvaise nouvelle pour le driver des Verts est la blessure de Ramy Bensebaini. «C’est suffisamment sérieux pour que ça dure plusieurs matchs», a indiqué l’entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan. Belmadi croise les doigts et espère ne pas enregistrer d’autres blessés en cette fin de saison.
Larbi Bouazza

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …