Home / Sports / équipe nationale Victor Lekhal : «Medane m’a contacté»

équipe nationale Victor Lekhal : «Medane m’a contacté»

En quête de renforts en prévision de la CAN 2019, notamment en milieu de terrain, le sélectionneur national Djamel Belmadi a entamé la prospection et mis le milieu récupérateur du Havre AC, Victor Lekhal (24 ans), sur ses tablettes. Lekhal qui vient d’obtenir son passeport algérien et qui n’a pas joué avec les sélections françaises chez les jeunes, a été contacté officiellement par le manager général de l’EN, Hakim Medane. «Medane m’a contacté. Il m’a dit qu’il me suivit et il m’a demandé d’être au top pour être sélectionné en équipe nationale», a révélé le sociétaire du HAC lors de l’émission «C’est vous l’expert» de la Gazette du Fennec, tout en affichant clairement son désir de défendre les couleurs nationales.

«J’ai envie de participer à la CAN 2019»

«Je suis prêt. Si on fait appel à moi, je donnerai tout, et je ferai tout pour m’y imposer. J’avais toujours l’envie de jouer pour l’Algérie.
Je sais à quoi m’attendre. Les internationaux africains qui sont avec moi au HAC m’en parlent et je sais que c’est un jeu assez différent, mais ça ne me fait pas peur. J’ai envie de participer à la CAN 2019 et aller le plus loin possible dans cette compétition. Je sais qu’il y a une nouvelle dynamique en sélection avec l’arrivée du nouveau sélectionneur», lance Lekhal, originaire de Sétif et fan de l’Entente.

«Je suis formé au poste de sentinelle»

Après Oussama Chita qui a été titularisé lors du dernier match face au Togo, Djamel Belmadi pourrait faire appel à Lekhal et l’essayer au poste de sentinelle, son poste de prédilection. «J’aime bien jouer en sentinelle, juste devant les deux défenseurs centraux.
Je suis formé à ce poste», a annoncé le natif de Fécamp, en Normandie, qui a pris part à tous les matches du HAC cette saison, et qui n’appréhende pas une éventuelle mauvaise réaction du public algérien par rapport à son prénom, Victor. «Je n’ai aucune appréhension. Je sais qu’on me jugera sur le terrain, pas par rapport à mon prénom», lance le partenaire de Zineddine Ferhat et l’ancien camarade de Riyad Mahrez au HAC.

«J’aimerais bien retrouver Mahrez en mars prochain»

«J’ai cotoyé Mahrez et j’ai joué avec lui au HAC. Sa réussite ne m’étonne pas et c’est mérité pour lui.  Il faisait des choses incroyables lorsqu’il était avec nous. Il nous disait qu’il est capable de dribbler n’importe qui, certains rigolaient et le prenaient pour un fou. J’espère le retrouver en mars prochain en sélection si je suis convoqué. Ferhat me parle beaucoup de la sélection. On est très uni et on est tout le temps ensemble. J’espère qu’on va jouer aussi ensemble en équipe nationale», a-t-il avoué.

L. B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …