Home / Sports / Escrime-Championnat méditerranéen.. Des exploits malgré les difficultés

Escrime-Championnat méditerranéen.. Des exploits malgré les difficultés

Le président de la Fédération algérienne d’escrime, Abderaouf Bernaoui, a estimé que les résultats obtenus par les sélections nationales au Championnat méditerranéen (cadets/juniors), clôturés dimanche à Cagliari (Italie), sont «magnifiques» malgré les difficultés rencontrées ces deux dernières années.
«C’est la meilleure participation dans l’histoire de l’escrime algérien. Nos athlètes ont réalisé des résultats historiques, puisque on ne se contentait que de quelques médailles de bronze lors des précédentes éditions», a déclaré Bernaoui à l’APS. La sélection algérienne d’escrime a bouclé sa participation au Championnat méditerranéen 2019 (jeunes catégories) à la deuxième place avec un total de sept médailles (2 or, 1 argent, 4 bronze).
«Malgré toutes les difficultés rencontrées depuis le début du mandat olympique et le départ de deux entraîneurs, nous sommes parvenus à rivaliser avec l’armada italienne en décrochant notamment deux médailles d’or. Même les athlètes n’ayant pas décroché de médailles ont réussi à se hisser aux quarts de finale», a-t-il ajouté.
Les deux titres méditerranéens décrochés par l’Algérie, dans la catégorie juniors, ont été réalisés dans l’épreuve par équipes/mixte féminin (épée, fleuret, sabre) grâce au quatuor Meriem Mebarki, Neila Benchakour, Zohra Kehli et Yousra Zebboudj, et dans l’épreuve individuelle par Nora Zahra Khali (Sabre juniors). La médaille d’argent a été remportée par Mohamed Cherif Krakria (Epée-minimes), alors que les quatre médailles de bronze ont été gagnées par Naïla Benchekor (Sabre/minimes), Adem Izem Abdelhacib (sabre juniors), Meriem Mebarki (fleuret cadettes) et Chaîma Benadouda (sabre cadettes). Et pour accompagner ces jeunes athlètes, le président de la FAE a fait savoir que son instance réfléchit sur une stratégie qui permettrait aux meilleurs escrimeurs de continuer à progresser sans délaisser leurs études.
«Il est temps de réfléchir à une stratégie pour accompagner les athlètes de haut niveau dans toutes les disciplines, comme c’est le cas dans tous les pays du monde», a-t-il suggéré. L’Algérie a pris part avec 23 athlètes dont 13 filles à cette compétition méditerranéenne à laquelle étaient présents les escrimeurs de neuf pays.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …