Home / Actualité / Evaluation des réalisations du président de la république: Mise en place d’une feuille de route le 18 novembre

Evaluation des réalisations du président de la république: Mise en place d’une feuille de route le 18 novembre

Après la formalisation de l’Alliance des quatre partis majoritaires, mercredi dernier, le président du mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, annonce l’organisation d’une rencontre le 18 novembre, pour la mise en place d’une feuille de route.
Animant un meeting depuis la wilaya d’Ain Defla, Benyounes a précisé que nombre de rencontres sont prévues lors des prochains mois, pour mettre en avant les réalisations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, depuis 1999. A cet effet, une feuille de route sera élaborée lors de la première rencontre, qui va avoir lieu le 18 novembre, a-t-il fait savoir. A ce propos, il a révélé que deux principaux points ont été décidés après la rencontre de mercredi, dont le soutien du projet de loi de finances de 2019, et l’évaluation des réalisations qui rentraient dans le cadre du programme du président de la république. «Après la formalisation de l’Alliance pour soutien au programme du président de la république, nous avons décidé de faire une évaluation de ses réalisations, et mettre en avant l’évolution de notre pays dans tous les secteurs», a-t-il dit. Mercredi dernier, les quatre partis majoritaires ont formalisé leur alliance pour soutenir le programme du chef de l’Etat. Il s’agit du Mouvement Populaire Algérien (MPA), le Front de Libération National (FLN), le Rassemblement National Démocratique (RND) et le Tajamou Amel el Jazair (TAJ). S’agissant des prochaines élections présidentielles, l’orateur a souligné l’importance que joue le peuple algérien dans la prise de décision. Selon lui, les Algériens sont les «seuls maitres à bord, et leur décision est la seule qui est prise en considération».
A cet effet, le président du MPA a appelé pour une campagne démocratique, car selon lui, «les mouvements de protestations anarchiques ne mènent à rien». Dans le même sillage, Benyounes a signalé les campagnes de boycott entreprises par certains partis politiques, contre un cinquième mandat de Bouteflika, affirmant que «cette initiative est inutile tant que le concerné n’a pas encore pris sa décision définitive».
A cet effet, il a rappelé «l’appui et le soutien du MPA, au président dans ses moments les plus difficiles». «Notre soutien au président est par conviction et pas par obligation», a-t-il assuré. Selon lui, aucune position ne peut être prise avant la candidature officielle de Bouteflika. Sur le plan économique, Benyounes a mis en exergue les problèmes que rencontrent les agriculteurs, notamment ceux de la région, qui souffre du problème du foncier agricole. Pour lui, «le temps est venu pour trouver des solutions économiques pour les problèmes économiques du pays», ajoutant que «les terres agricole sont les propriétés des agriculteurs». S’exprimant plus à ce sujet, l’orateur a expliqué que les agriculteurs ont des droits que l’Etat doit préserver, et ce par l’octroi des terres agricoles aux noms des agriculteurs qui y travaillent dessus. En outre, Benyounes a indiqué que le secteur agricole souffre d’un manque de main d’œuvre. «Nous enregistrons un manque de 2 millions de personnes», a révélé l’intervenant. «Les jeunes doivent s’orienter vers le secteur agricole, afin de relancer l’économie nationale hors hydrocarbures», a-t-il conclu.

Radia Choubane

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …