Home / Actualité / Examens de fin de cycle primaire.. Un taux de réussite de 83,31%

Examens de fin de cycle primaire.. Un taux de réussite de 83,31%

Le ministre de l’éducation nationale, Abdelhakim Belabed a annoncé hier à Alger, que le taux de réussite à l’examen de fin de cycle primaire était de 83,31%, qualifiant ces résultats de «très acceptables». Lors d’une conférence de presse, animée à l’occasion du coup d’envoi des épreuves du baccalauréat, le ministre a précisé que sur la base de ses résultats, le taux d’admission (taux de réussite à l’examen+la moyenne de l’évaluation continue) s’élève à 94,90%, soulignant que les résultats seront publiés sur le site de l’Office national des examens et concours (ONEC) aujourd’hui à 18h00, ainsi qu’au niveau des 18 000 écoles primaires, grâce à la plate-forme numérique du ministère.
Concernant l’examen du baccalauréat, M. Belabed a affirmé que «les épreuves se déroulent dans de bonnes conditions, selon les informations recueillies des différentes wilayas», insistant dans ce cadre sur les efforts déployés à tous les niveaux pour assurer la réussite de cet examen. Quant au déroulement de l’examen du baccalauréat dans la wilaya d’Illizi ayant enregistré dernièrement des inondations, le ministre a dit que «les épreuves se tiennent dans de bonnes conditions, sachant que les dernières inondations n’ont pas impacté sur l’organisation de cet examen». Par ailleurs, M. Belabed a fait savoir que trois faux sujets avaient été publiés sur internet, en vue de perturber les candidats, ajoutant que «les services concernés ont identifié les auteurs de cet acte irresponsable qui seront poursuivis en justice, conformément à la loi». S’agissant de la prise en charge des candidats aux besoins spécifiques concernés par les épreuves du baccalauréat, le ministre a insisté sur l’impératif d’accorder la priorité à cette catégorie, qui jouit d’une attention particulière, soulignant que «toutes les conditions ont été réunies pour permettre à ces candidats de passer leur baccalauréat dans de meilleures circonstances».
APS

About Letemps

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …