Home / Culture / Exposition d’art pictural des artistes peintRes Samia Boumerdassi et Narimane Sadat Cherfaoui: Des compositions douces et sereines

Exposition d’art pictural des artistes peintRes Samia Boumerdassi et Narimane Sadat Cherfaoui: Des compositions douces et sereines

Ce sont des couleurs coloriées et chamarrées à souhait, des ronds à volonté, du collage, du jute et des galets, qui émanent de l’exposition du duo d’artistes, Samia Boumerdassi et Narimane Sadat Cherfaoui.

Intitulée «Spiritualité», ces compositions originales inédites qui sont superbes témoignent d’une grande maîtrise picturale et d’une grande recherche. Chaque artiste conforme à sa tendance picturale a fait évoluer son travail avec vigueur et intensité. Ce tandem de plasticiennes est toujours en quête de recherche de formes et de couleurs, qu’elles puisent de leurs environnements. Lorsque l’on voit les tableaux de l’exposition de Samia Boumerdassi, on quantifie sa surprenante évolution qui se matérialise par cette magnifique chromatique et harmonie des formes. Samia Boumerdassi a modifié ses ronds en de superbes rondelles multicolores, qui illuminent les compositions. L’une tout en bleu, mauve, parme, rose, nacré, et l’autre fuchsia, rose, blanche, offre au regard de jolies arabesques. Samia, qui affectionne particulièrement les formes arrondies en mouvement, notamment un tableau aux tons rouge, bleue assortis à la feuille d’orée, plaide pour la mobilité et l’impulsion. Les compositions de l’artiste aux titres évocateurs, tels que «Pourpre», «arabesques», «esprit Mandala», «Floraison», «les portes de la lune» , «Chakra» , «Jasmin» et «Esprit moucharabieh» rappelle cette spiritualité si recherchée par ce duo. Dans une toile, le titre est une citation de Galilée : «j’ai aimé les étoiles trop profondément pour ne plus avoir peur de la nuit». Quant à «Floraison», c’est une belle composition bigarrée à prédominance de vert qui plaide pour La nature et l’environnement. Très proche de la nature, ces tableaux dégagent une sérénité et une douceur que l’on ressent au premier abord. «je suis en quête d’harmonie dans le cosmos et le monde ; je m’amuse dans le monde de l’art. Le rond illustre la boucle de la vie» précise la talentueuse artiste. Avec l’acrylique, la gouache, le vitrail, la peinture nacrée, la feuille d’or, avec comme supports le bois et la toile, l’œuvre de Samia est très aboutie, et révèle une belle légèreté. Aériennes, elles font preuve de beaucoup de délicatesse. Quant aux toiles de Narimane Sadat Cherfaoui, son penchant pour le collage est toujours aussi vivace que dans les autres expositions. Etant l’as de la récupération, ses compositions sont empreintes de galets, de jute, de ficelle, de sciure de bois et de sable. Habile et avisée, Narimane a le don de transformer en beauté tout se qu’elle touche. De ses mains habiles, elle fait des merveilles avec les matériaux récupérés, qu’elle sublime dans ses compositions. Elle a cette capacité à tout modifier, et convertir au gré de ses envies et désirs. Attachée au patrimoine, et proche de la Nature et de l’environnement, Narimane apprécie particulièrement la lumière, tout en adhérant à la protection et à la sauvegarde de la Nature et de l’environnement. Ses tableaux aux grands formats agrémentés de jute, de petits galets et de tons aux prédominances de vert, sont une belle invitation et un hommage à la Nature. «Le désordre de la beauté dans la Nature est harmonieux, ordonné et équilibré ; c’est un vrai paradoxe», explique Narimane. «Cette nouvelle exposition se situe durant toute l’année 2018 avec des teintes vives. Il y a lieu d’inciter les nouvelles générations à s’intéresser et à protéger la Nature». insiste L’émérite plasticienne. Une visite à cette exposition superbe s’impose pour apprécier ces œuvres de ce tandem d’artistes.

Kheira Attouche

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …