Home / Temps réel / Face à une autre campagne de dénigrement.. L’ETRHB répond à Algérie Part

Face à une autre campagne de dénigrement.. L’ETRHB répond à Algérie Part

«S’appuyant sur une demande de renseignements, émise par la Brigade de Recherches de Bab Edjedid, la Gendarmerie Nationale, à l’adresse du ministère de l’Energie, et concernant d’éventuels projets confiés par la Sonatrach au Groupe Etrhb, Algérie Part s’est empressé d’affirmer que «de nombreux marchés ont été conclus entre les entreprises du Groupe et les filiales de la société nationale des hydrocarbures». D’abord, il y a lieu de préciser que la longue liste, en annexe de la lettre en question, n’énumère que des entreprises affiliées au Groupe ETRHB, ou des groupements d’entreprises dans lesquels l’ETRHB figure aux côtés de partenaires nationaux ou étrangers, sans la moindre trace d’une filiale de Sonatrach. Ensuite, l’opinion publique est en droit de savoir que ni l’ETRHB, ni aucune de ses filiales, n’a conclu de marché de quelque nature que ce soit, avec la Sonatrach, ou une des sociétés qui lui sont affiliées. Enfin, nous espérons, qu’avec toutes ces précisions, Algérie Part songerait à respecter un minimum de règles d’éthique, dans sa campagne de dénigrement à l’encontre d’une entreprise citoyenne, qui fait vivre directement plus de 7000 familles, et qui contribue significativement à l’effort de développement national.

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …