Home / Sports / Faute de billets.. De nombreux supporters algériens privés du match

Faute de billets.. De nombreux supporters algériens privés du match

De nombreux supporters algériens, présents au Caire, vont devoir rater le choc Algérie – Sénégal, jeudi au stade du 30 juin du Caire, comptant pour la 2e journée (Gr.C) de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin – 19 juillet), a appris l’APS mardi auprès de la délégation algérienne. Considérée comme l’une des affiches du premier tour de la compétition, le match Algérie -Sénégal a non seulement attiré les fans des deux camps, mais également des milliers de supporters d’autres pays, notamment d’Egypte. Plus de la moitié des supporters algériens se retrouve sans tickets, à 24 heures de la rencontre. En effet, sur les 8000 billets, représentant le quota de l’Algérie dans cette CAN-2019, 2000 fans seulement ont réussi à se procurer le fameux sésame pour suivre le match, devant l’énorme demande enregistrée pour ce choc.
La fédération algérienne (FAF) a acquis 850 billets supplémentaires qui seront distribués aux supporters. Pour cette 32e édition de la CAN, de nombreux supporters algériens n’ont pas pu avoir leur FAN ID, seule alternative pour pouvoir acheter les billets via la plateforme Tazkarti.com. Dans ce sens, la FAF a lancé un appel lundi soir, via sa page officielle Facebook, aux supporters pour s’inscrire et obtenir leur FAN ID. Pour le match face au Kenya, l’intervention du président de la FAF Kheireddine Zetchi a pu permettre, à titre exceptionnel, à ceux qui n’ont pas eu leur FAN ID d’assister au premier succès des Verts (2-0). Aucun Egyptien n’a le droit de vendre ou de commercialiser les tickets de la CAN-2019 en dehors de la voie réglementaire, au risque d’être tout simplement condamné par la justice.
Campagne de sensibilisation
Une campagne de sensibilisation a été lancée dans les milieux des supporters de l’équipe nationale pour éviter des incidents semblables à ceux qui ont conduit à l’expulsion de trois d’entre eux d’Egypte où se déroule la CAN-2019 de football, a-t-on appris mardi de la délégation algérienne. Les Algériens, présents en nombre au Caire, se sont passé le mot : à partir du match de jeudi contre le Sénégal, qui devrait se dérouler à guichets fermés, ils feront tout pour ne pas reproduire des images qui ont coûté cher à trois «irréductibles» à l’occasion de la première rencontre, dimanche face au Kenya, selon certains d’entre eux, d’autant que la police égyptienne, d’un côté, et la Confédération africaine de football (CAF), de l’autre, se sont montrées intransigeants et fermes en matière de discipline.
Ces supporters veulent qu’on garde d’eux l’«image de ceux qui ont nettoyé les gradins des détritus» au terme de la victoire contre le Kenya (2-0) au stade 30-Juin du Caire, a dit un groupe de fans à l’APS. Avant le coup d’envoi du match face aux Harambee stars, la police égyptienne avait procédé à l’arrestation d’un supporter qui brandissait une pancarte à caractère politique. Puis deux supporters des Verts ont été interpellés en plein match pour utilisation de fumigènes. Il a fallu l’intervention de l’ambassade d’Algérie en Egypte pour éviter à ce trio des poursuites judiciaires. Ils ont été expulsés mardi vers Alger à bord d’un vol de la compagnie Egypt Air.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …