Home / Algérie / Fédération Algérienne des Consommateurs rassure: La nouvelle loi sanitaire sera salutaire

Fédération Algérienne des Consommateurs rassure: La nouvelle loi sanitaire sera salutaire

Au moment où 80% du secteur de la santé publique se trouve dans un état dégradable, 70% du privé est signalé acceptable à travers le territoire national. Le président de la Fédération Algérienne des Consommateurs (FAC), Hariz Zaki, a révélé que l’état du secteur de la santé publique se dégrade, contrairement au secteur privé qui offre plus de services aux patients.
«Le secteur de la santé est vraiment loin de satisfaire les besoins du malade. Dans la plupart des institutions publiques, on peut remarquer l’état catastrophique des lieux, où aucune mesure de sécurité et d’hygiène n’est respectée, contrairement au secteur privé. C’est pour cela que le malade se dirige vers le privé en dépit des sommes énormes déboursées», a affirmé le conférencier lors de son intervention au Forum «Ech-chaab». L’orateur a rassuré que la situation va prochainement changer. «A partir du moment où la nouvelle loi sanitaire sera adoptée, le malade n’aura plus à faire autant de dépenses, car c’est à la CNAS de les prendre en charge», explique l’intervenant, avant d’ajouter que cette initiative permettra aux citoyens d’être pris en charge dans leur pays avec les meilleurs moyens. Selon M. Hariz, les véritables raisons de la dégradation du secteur public sont la disparition du sens de la citoyenneté. Car l’éthique au sein d’une société est essentielle pour faire respecter les devoirs et les obligations de chaque partie. «Dans certains hôpitaux, des cadres refusent de faire leur travail et exigent du malade d’être accompagné d’un parent, alors que leur travail consiste à prendre en charge le malade et satisfaire tous ses besoins», a-t-il dénoncé. «Chacun doit assurer son travail du mieux qu’il peut», dit-il, insistant sur le fait que l’Etat doit s’investir plus dans la formation de son personnel pour éviter les erreurs.

Radia Choubane

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …