Home / Sports / Feghouli, Mahrez, Brahimi, Belaili et Bounedjah associés.. Belmadi jouera l’attaque à outrance contre le Kenya

Feghouli, Mahrez, Brahimi, Belaili et Bounedjah associés.. Belmadi jouera l’attaque à outrance contre le Kenya

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a aligné un onze inédit lors du premier match de préparation pour la CAN 2019, disputé, mardi soir à Doha, face au Burundi. C’est le même onze qui devra débuter la CAN, le 23 juin prochain, face au Kenya, cendrillon du Groupe C. Belmadi compte jouer l’offensive à outrance contre les Kenyans en associant ses cinq principales armes offensives, à savoir Sofiane Feghouli, Riyad Mahrez, Yacine Brahimi, Youcef Belaili et Baghdad Bounedjah. Alignés ensemble pour la première fois, ces cinq vedettes de l’EN n’ont pas pu faire mal à la défense burundaise, en se contentant d’un petit but, inscrit par l’inévitable Bounedjah sur une passe décisive de Belaili, meilleur algérien sur le terrain, d’après les échos parvenant de Doha. Les automatismes ne sont pas encore bien huilés et il reste quelques jours pour les parfaire.
M’Bolhi sous pression
Belmadi a aligné, comme prévu, Adlène Guedioura dans le poste de sentinelle et reconduit le duo Djamel Benlamri-Aïssa dans l’axe de la défense. Mehdi Tahrat semble ne pas être prêt, lui qui a repris la compétition en fin de saison, après un long arrêt provoqué par sa blessure au genou en début de l’année. Belmadi a procédé à cinq changements en incorporant Farès, Boudaoui, Bennaceur, Ounas et Slimani à la place de Bensebaïni, Guedioura, Belaili, Brahimi et Bounedjah. Slimani a joué près de 20 minutes et il n’a pu faire la différence, au même titre que Mahrez qui a disputé toute la partie et porté le brassard de capitaine.
La base arrière algérienne a commis une seule erreur et elle a été payée cash. Rais M’Bolhi est le premier coupable. Il a raté complètement sa sortie et l’attaquant de la JS Kabylie, Fiston, en a profité pour remettre les pendules à l’heure à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire. Un quart d’heure qui n’a pas suffi aux Verts pour reprendre l’avantage, pour remporter ce premier test de préparation pour la CAN et pour se rassurer avant le test révélateur face au Mali. M’Bolhi se retrouve sous pression et il n’a pas droit à l’erreur face aux Aigles du Mali. Sa place de titulaire est menacée.
L. B.

About Letemps

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …