Home / Algérie / Fermeture hier de trois principaux axes routiers: Béjaïa coupée du monde

Fermeture hier de trois principaux axes routiers: Béjaïa coupée du monde

La wilaya de Béjaïa était coupée, hier, du reste du pays suite à la fermeture simultanée de pas moins de trois principaux axes routiers par des citoyens en colère.

Dans la commune de Melbou, des manifestants ont bloqué la circulation automobile à la RN 43 reliant Béjaïa à la wilaya de Jijel, pour réclamer la démolition d’un mur de clôture construit par un particulier, accusé de «dilapider des terrains domaniaux avec la complicité de responsables locaux». «Non au bradage du foncier, Melbou a besoin de ses terres», lit-on sur une banderole agitée par ces citoyens. Pour leur part, les habitants de la localité Bourbaâtache, dans la municipalité d’El Kseur, ont procédé à la fermeture de la RN 12, qui relie Béjaïa à Tizi Ouzou, via Adekar et Azazga, pour dénoncer une augmentation, jugée «excessive» du tarif de transport. Ces protestataires exigent un retour à l’ancienne tarification pour lever le blocus sur cet axe routier très fréquenté par les automobilistes. Par ailleurs, les villageois d’Iftissen, dans la commune de Sidi Ayad, ont fermé, hier encore, pour le deuxième jour d’affilée, la RN 26,menant à Alger en passant par Bouira, à hauteur de Remila, pour réclamer l’amélioration de leur cadre de vie. Ils déplorent la non prise en charge de leurs doléances, pourtant soulevées depuis longtemps et à mainte reprises auprès des responsables concernés. Ils demandent notamment la réfection du chemin desservant leurs quartiers, devenu impraticable. Ces actions de rue, faut-il le souligner, ont fortement pénalisé les automobilistes, pris en otages des heures durant dans des embouteillages interminables.

R. M.

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …