Home / Culture / Festival national de l’audiovisuel.. Kayene Oula Makanche remporte le phare d’or

Festival national de l’audiovisuel.. Kayene Oula Makanche remporte le phare d’or

L’édition 2019 du «Phare d’or» distinguant la meilleure production du Festival national des innovations audiovisuelles de la jeunesse, clôturée dans la soirée de mercredi à Boumerdès, est revenue au court métrage «Kayene Oula Makanche» du réalisateur Abdellah Kadda (Ain Defla).

Le Phare d’or du festival national des innovationas audiovisuelles de la jeunesse a été attribué mercredi soir, lors de la cérémonie de clôture au film «Kayene Oula Makanche» du réalisateur Abdellah Kadda (Ain Defla). Cette cérémonie de clôture de ce Festival a été aussi marquée par l’hommage rendu à des figures artistiques et cinématographiques qui ont été honorées. Le mélodrame de 18 minutes primé raconte l’histoire vraie d’une jeune personne aux besoins spécifiques face aux vicissitudes de la vie. Dans la catégorie documentaire, le Phare d’or de cette édition 2019 est revenu à la production «Nice, very Nice» d’El Kheir Zidani de Batna, alors que «Terres de neige», une œuvre de trois minutes d’Achbil Abdelkader de Tissemssilt, s’est vu remettre le même premier prix dans la catégorie panoramique.

Forte participation
Selon Salah Boufellah, réalisateur et directeur technique du Festival, quelque 42 productions, dont 25 court-métrage, 9 documentaires et 8 productions panoramiques, sur les 90 réceptionnées par le jury de ce Festival, présidé par la comédienne Rim Takoucht, étaient en lice pour ces distinctions. La manifestation a, également, vu la projection hors compétition, d’une partie (un quart d’heure) du film documentaire «Tadeless, ville millénaire», du réalisateur Salah Boufellah, actuellement en cours de montage. Le festival, placé sous le thème «Une jeunesse innovante pour un avenir prometteur», a vu la participation de jeunes producteurs du domaine de l’audiovisuel issus de 32 wilayas, âgés de 18 à 35 ans, a indiqué par ailleurs, Moussa Belahcene, président de la ligue de wilaya pour l’information et la communication, organisatrice de cet évènement artistique. Outre la projection des productions réalisées par les participants (documentaires, courts métrages et spots publicitaires), la manifestation a été marquée par l’organisation de diverses activités, dont des conférences, ateliers et concours dans le domaine de l’audiovisuel, ainsi que des sorties au niveau de la Casbah de Dellys, entre autres.

Une opportunité pour les amateurs
Les productions en compétition au titre de ce festival ont abordé différents sujets ayant trait à l’enfance, la jeunesse, l’environnement, la citoyenneté, les fléaux sociaux et le tourisme de jeunesse. Selon M. Belahcene, l’objectif principal visé par cette manifestation est «l’animation de la scène médiatique et culturelle, outre la mise en lumière des innovations de la jeunesse dans le domaine de l’audiovisuel, et la génération d’un esprit de compétition entre eux, tout en leur offrant l’opportunité de développer leurs connaissances et expérience au contact d’autres amateurs du domaine».
R.C/APS

About Letemps

Check Also

Arts plastiques.. Ahmed Stambouli expose à Alger

Une exposition d’art contemporain, replongeant dans l’univers de l’enfance et dans la spontanéité de ses …