Home / Actualité / Flambée des prix des fruits et légumes: Imminent retour à la normale

Flambée des prix des fruits et légumes: Imminent retour à la normale

Malgré les mesures prises par le ministère du commerce, une flambée des prix pour certains fruits et légumes a été constatée sur les marchés lors du premier jour du mois sacré. Dans ce sens, le ministre du commerce, Said Djellab, annonce un retour à la normale dans les trois prochains jours.
«On peut dire que les prix sont abordables, cependant il y a des prix de quelques produits qui ont augmenté», a-t-il reconnu, lors de sa visite d’inspection au marché de gros de Boufarik (wilaya de Blida). A cet effet, Djellab a annoncé une baisse des prix lors des trois prochains jours, particulièrement pour les produits ayant connu une hausse sensible, à savoir les tomates, la courgette et les reines de l’incontournable chorba de l’iftar. Selon lui, cette hausse a été constatée à cause de la forte demande sur ces produits. Ainsi, la tomate et la courgette ont été vendues respectivement à 110 DA et 140 DA le kg, au niveau du marché de gros de Boufarik, au moment où les prix de la pomme de terre et des petits pois ont été stabilisés à 40 DA le kg, contre 35 DA pour l’oignon et 50 DA pour la carotte. Pour mettre un terme à cette hausse, le ministre a invité les citoyens à adopter un comportement raisonnable pour ne pas créer une pression autour des produits. «Nous demandons que le consommateur soit raisonnable. S’il voit qu’un produit est un peu cher, il attend un peu avant de l’acheter. Après deux à trois jours, les prix vont systématiquement baisser», a assuré l’orateur. Le ministre du commerce a, ensuite, souligné l’importance du rôle que joue le consommateur dans la stabilité des prix. S’agissant des marchés de proximité, Djellab a exprimé sa grande satisfaction quant aux prix des produits. Selon lui, ces prix sont les mêmes que ceux affichés dans les marchés de gros. «Les marchés de proximité ont eu leur succès. Les prix au niveau de ces marchés sont plus bas que les marchés traditionnels. En plus, le produit est disponible chez les agriculteurs qui sont sur place», a-t-il dit. Il y a lieu de rappeler qu’en vue du mois sacré de Ramadhan, le ministère du commerce a ouvert 159 marchés de proximité et de solidarité à l’échelle nationale, dont 9 marchés de proximité au niveau de la wilaya d’Alger. Outre leur principal objectif consistant à garantir des produits à des prix bas du producteur directement au consommateur, ces marchés de proximité contribueront à faire la promotion des produits locaux. Par ailleurs, dans certains marchés, les prix affichés restent inaccessibles pour la plupart des citoyens, et ce, malgré les mesures prises par les départements de l’Agriculture et du commerce pour prévenir cette hausse. Dans certains marchés, les courgettes sont cédées à 160 da le kg, la tomate à 170 da, les carottes à 100 Da le kg, la salade est à 140 voire 150 da le kg, alors que la pomme de terre est à 60 Da.

Radia Choubane

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …