Home / Temps réel / Forêt de Yakourène: Nettoyage de grande envergure le 14 décembre

Forêt de Yakourène: Nettoyage de grande envergure le 14 décembre

La propreté est devenue ces dernières années le maillon faible au niveau de la forêt de Yakourène, puisque cette zone considérée comme patrimoine est durement atteinte par le phénomène de prolifération de décharges sauvages en son sein. Considérée comme espace naturel à préserver des nuisances, l’état de ce site fait réagir les responsables et les différents acteurs régissant ce volet, et activant dans le cadre de la meilleure préservation de la flore et de la faune qui constituent cette forêt qui est dénommée dans la région «La petite Suisse africaine». Beaucoup de nuisances écologiques font que cette forêt a perdu de son charme d’antan, alors qu’elle peut se faire valoir comme étant l’un des meilleurs sites touristiques du nord du pays. Aujourd’hui, ce site est livré à tous les préjudices venant réduire son image de marque. Etant un havre de paix pour les passants et les automobilistes qui rallient la Kabylie d’Est en Ouest, elle est devenue un dépotoir à plusieurs endroits, puisque la prolifération de décharges sauvages en ce milieu naturel reste un phénomène dégradant à plus d’un titre. C’est ainsi que la sonnette d’alarme a été tirée plusieurs fois par des parties prenantes au sein de ce patrimoine. Que ce soit de la part de villageois où d’associations locales…qui ont toujours essayé de faire le nettoyage à travers des actions de volontariat, mais vu l’immensité de la gravité de la situation, ces actions sont restées loin de maîtriser la situation. Les atteintes à l’environnement restent saisissantes, ce qui fait dans le sens de la dégradation de la faune locale, avec le risque de pollution des eaux de surface qui peut avoir un impact sur les ressources biologiques. Ceci, sans oublier que la prolifération de décharges engendre la constitution de points de départs de feu en période de chaleur. Afin d’en finir avec cette situation, une opération de grande envergure pour le nettoiement de cette forêt est prévue pour le vendredi 14 décembre. La forêt de Yakourène tout comme sa sœur jumelle, l’Akfadou, est quotidiennement agressée. La faune et la flore sont sérieusement menacées au niveau de cette forêt qui était jadis un tapis luxuriant et verdoyant, véritable poumon écologique de toute cette région qui chevauche aussi la wilaya de Béjaïa. En plus des feux de forêts qui ont dévoré des espaces entiers de cette verdure, la main de l’homme fait le reste. En effet, des ordures en tous genres jonchent la forêt mettant en péril les animaux qui y vivent à l’image du singe magot qui est en voie de disparition. Les sources d’eaux sont également menacées par la pollution qui ne cesse de gagner du terrain. Des mesures urgentes doivent être prises pour sauver ce massif. C’est pourquoi d’ailleurs depuis toujours, il a été souhaité à ce que cette forêt soit classée comme patrimoine national et zone de biosphère comme le parc national du Djurdjura pour une éventuelle protection de sa faune et de sa flore. Afin de se mettre la main dans la main et en préparation de cette action grandiose, une séance de travail s’est tenue le mercredi dernier au niveau du siège de la Daïra d’Azazga en présence des différents services techniques de la Wilaya, les collectivités locales des communes concernées surtout Azazga, Yakourène et Zekri, en plus du mouvement associatif activant dans le domaine de l’environnement et de l’écologie, afin d’appeler à une action de cette envergure. C’est ainsi que l’appel est lancé à tous les citoyens qui aiment la nature pour venir se détendre et prendre de l’air dans cette foret, en ce premier jour de week-end afin de participer à cette action grandiose. Quand au point de rencontre, il est fixé au niveau de la placette qui jouxte l’hôpital d’Azazga à partir de huit heures du matin.

K. H.

About Armadex

Check Also

Sensibilisation.. Ramadhan sans accidents

Le Directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR), Ahmed Nait …