Home / Algérie / Forêts Khedaïda (Sidi Bel Abbès): Les agriculteurs exigent le raccordement au réseau électrique

Forêts Khedaïda (Sidi Bel Abbès): Les agriculteurs exigent le raccordement au réseau électrique

Quelque 18 agriculteurs possédant des actes de concession et bénéficiaires d’actes de partenariat, bénéficiaires de terres fertiles dans la forêt de Khedaïda, située dans la région de Mérine et Tigualimet, réitèrent leur demande d’être raccordés au réseau d’électricité pour pouvoir travailler dans de meilleures conditions.
L’ensemble des fellahs partagent le même problème et les mêmes difficultés quotidiennes. Ils précisent que depuis des mois, ils ont réussi à creuser leurs puits et se renforcer par des bassins d’eau pour assurer une irrigation régulière à leurs terres. L’utilisation du groupe électrogène ne suffit plus, diront les fellahs «notamment pour ceux qui possèdent de grandes surfaces et l’utilisation du mazout pour faire fonctionner les pompes à eau, coûte encore plus cher aux agriculteurs» déplorent-ils. Cette partie de la forêt de Khedaïda est connue pour ses terres fertiles et molles, et la région jouit aussi d’un climat doux et favorable pour la production des légumes et fruits, car d’après les agriculteurs, 70% des 80 hectares exploités actuellement par les fellahs sont réservés aux arbres fruitiers, en précisant qu’ils peuvent aussi contribuer à alimenter toute cette région sud de la wilaya en produits maraîchers de qualité, si les conditions de travail étaient plus favorables, indiquent les agriculteurs. Le raccordement au réseau d’électricité s’avère très avantageux pour les fellahs qui proposent également la mise en place des panneaux solaires dans cette région en vue de réduire les frais de consommation de l’énergie électrique et assurer de meilleures conditions de travail pour l’ensemble des agriculteurs.

S. D.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …