Home / Actualité / Formation en écriture dramatique au TNA: Une expérience à relancer

Formation en écriture dramatique au TNA: Une expérience à relancer

Le Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi a organisé, dans la matinée d’hier, une cérémonie à l’occasion de la sortie de la première promotion de la formation en écriture dramatique.

C’est un stage d’une durée de quatre mois. Il a été animé par l’auteur algérien Arezki Mellal ainsi que Smaïl Soufit. Une douzaine d’auteurs en herbe ont bénéficié de ce stage, destiné à leur apprendre les bases de l’écriture dramatique.  «C’est une formation destinée aux auteurs de théâtre, de scénarios, ou de romans. Nous avions demandé à ce que les participants doivent avoir une idée de projet pour prendre part à la formation.  Ainsi, nous leurs avons appris les mécanismes de l’écriture dramatique. Le but n’est pas de terminer la formation avec des projets prêts à être publiés, mais de leurs apprendre ces mécanisme. Je pense que les participants ont trouvé ce qu’ils cherchaient, et nous, de notre coté, nous avons été satisfaits du déroulement de la formation», a affirmé Arezki Mellal.

Une réussite

De son coté, Djamel Guermi s’est réjoui de la réussite de cette première expérience, et a tenu à remercier chaleureusement les formateurs et les participants à ce stage. «L’écriture dramatique est la base du montage d’un spectacle de théâtre. Le TNA ouvre ses portes pour former des auteurs, comme il l’a fait pour l’actorat et compte aussi faire la même chose pour d’autres spécialités. Cela peut contribuer énormément à l’essor de la création artistique et littéraire dans notre pays. Nous voulons faire de ce lieu une vraie école de formation dans ces domaines aussi», a -t il dit.
Le même responsable a affirmé que ce stage sera ouvert et sera perfectionné l’année prochaine pour accueillir d’autres promotions d’auteurs. Djallal Larabi, un des participants à cette formation de quatre mois a expliqué combien les enseignements qu’il a appris lui sont utiles. «J’avais, depuis longtemps, beaucoup d’idées de romans. Mais je ne suis pas arrivé à les concrétiser. Cette formation m’a permis de passer à l’acte, et franchir le pas qui me séparait de l’écriture. Nous avons appris à aller dans le fond de nos idées et les concrétiser. Comment préparer un projet d’écriture, comment le structurer et l’écrire. Nous avons appris les bases de l’écriture dramatique, et cela est indispensable pour écrire une œuvre de qualité, qui répond aux standards internationaux.
Au terme de cette formation, je peux enfin me dire que mon projet d’écriture est sérieusement mis sur les bons rails. Il ne me reste, à présent, que de prendre du plaisir à l’écrire, et le terminer», a-t-il indiqué.

Stimuler la création

«Nous avons appris de la direction du TNA qu’un niveau deux de cette formation sera lancé, en automne prochain. Ce genre de formations, très courant aux Etats unis et en Europe, connaît un succès retentissant. Cela permet de révéler de véritables pépites dans l’écriture dramatique et simule la création artistique. Ce qui explique, en grande partie, le nombre florissant d’œuvres produites dans ces pays développés. L’initiative prise par le TNA de se lancer dans ce genre de formation est salutaire dans notre pays, qui connaît ces derniers temps une certaine dynamique dans différentes disciplines de la culture».

Arezki Ibersiene

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …