Home / Economie / Forte hausse de la facture d’importation de kits CKD-SKD.. La saignée du montage automobile continue

Forte hausse de la facture d’importation de kits CKD-SKD.. La saignée du montage automobile continue

Selon les données de la Douane, notre pays a importé pour 920,86 millions dollars de kits (CKD-SKD) destinés au montage automobile durant le 1er trimestre 2019, contre 758,47 millions de dollars à la même période de 2018…

La facture d’importation des kits de montages automobile en Algérie ne cesse de croître. Les chiffres diffusés par la Douane algérienne pour ce premier trimestre 2019, laissent comprendre que la facture sera très salée cette année encore. C’est une véritable saignée pour l’économie nationale. Cela, sans pour autant arriver à satisfaire la demande nationale dans ce domaine. D’où la décision du gouvernement d’instaurer le retour à l’importation.
Selon les données de la Douane, notre pays a importé pour 920,86 millions dollars de kits (CKD-SKD) destinés au montage automobile durant le 1er trimestre 2019, contre 758,47 millions de dollars à la même période de 2018, soit une hausse de plus de 21,41%, annonce la Douane Algérienne, reprise par l’APS. Ainsi, le montant de l’importation des collections SKD, utilisées dans le montage des véhicules légers, ont atteint 694,23 millions de dollars au 1er trimestre 2019, contre 652,66 millions de dollars à la même période de comparaison de 2018, soit une hausse de près de 41,6 millions de dollars (+6,37%), a précisé la Direction des Etudes et Prospectives des Douanes (DEPD). Pour leur part, les importations de collections SKD, destinées au montage des véhicules de transport de personnes et de marchandises, ont augmenté de plus de 100%, en atteignant 226,63 millions de dollars durant les trois premiers mois de l’année, contre 105,81 millions de dollars à la même période de comparaison, soit une hausse de 120,82 millions de dollars (114,2%).
Cette tendance haussière a concerné aussi la facture des importations des tracteurs, qui a atteint 59,17 millions de dollars, contre 46,80 millions de dollars, soit une augmentation de 26,43%. En 2018, la facture globale d’importation des collections CKD-SKD destinées au montage de véhicules (de tourisme et utilitaires) et l’importation des véhicules de Transport de Personnes et de marchandises (produits finis) s’est chiffrée à plus de 3,73 milliards de dollars en 2018, contre 2,2 milliards de dollars en 2017, en hausse annuelle de 1,53 milliard de dollars (+70%). Alors que les besoins nationaux en automobile sont estimés par les spécialistes à 500.000 voitures par année, le montage local des véhicules a réalisé une production de seulement 180.000 véhicules de tourisme en 2018 (contre 110.000 en 2017) et 4.500 véhicules industriels en 2018. La poursuite de la hausse des importations des kits CKD-SKD, notamment durant les dernières années, a incité le gouvernement à prendre des décisions pour limiter les importations, afin de réduire le déficit de la balance des paiements et préserver les réserves de change. Lors du Conseil des ministre tenu le 8 mai dernier, des décisions, visant essentiellement la réduction de la facture d’importation des kits CKD-SKD destinés au montage des voitures touristiques, et ceux destinés à la fabrication des produits électroménagers, ont été étudiées. Cette réunion, lors de laquelle le ministre des Finances a présenté un exposé sur «les mesures à prendre pour réduire le déficit de la balance des paiements, et la préservation des réserves de change», intervient dans le cadre des travaux d’un comité composé de représentants des ministères des Finances, du Commerce et de l’Industrie.
Arezki Ibersiene

About Letemps

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …