Home / Economie / Gestion des risques agricoles: Coopération entre Alger et Madrid

Gestion des risques agricoles: Coopération entre Alger et Madrid

La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) a tenu une réunion de travail avec les cadres du Centre d’Etudes et de Recherches pour la Gestion des Risques Agricoles et Environnementaux CEIGRAM Espagne, et ce, dans le but d’établir un cadre de collaboration et fixer des thèmes d’études.

Notons que l’activité de Ceigram est axée sur le développement et l’innovation, la diffusion et la formation, dans le domaine de l’analyse, comme dans la gestion des risques agricoles et environnementaux. Du fait de ses missions, de sa thématique d’étude et de la composition de son personnel, le CEIGRAM est intégré à l’Ecole Supérieure Technique des Ingénieurs Agronomes de l’UPM. Le Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion des Risques Agricoles et Environnementaux est un Centre de Recherche Commun de l’Université Polytechnique de Madrid (UPM) dont l’origine remonte à 2007, grâce à l’accord de collaboration signé entre l’Entité d’Etat de l’Assurance Agricole (ENESA, Organe Autonome du MAPA), AGROSEGURO (Association Espagnole des Entités d’Assurance de l’Assurance Agricole Combinée SA) et l’UPM. Ses activités sont axées sur la promotion et la coordination de la politique d’assurance agricole promue par le gouvernement espagnol. AGROSEGURO est responsable de la gestion de l’assurance agricole au nom et pour le compte des entités d’assurance qui font partie du pool de coassurance. L’UPM, la plus grande université technique espagnole, acquiert un fort engagement en R & D & I car elle compte 205 groupes de recherche et 19 centres et instituts de R & D qui contribuent au développement de la communauté scientifique internationale, tels que cas de CEIGRAM. Il fait également partie du Campus d’Excellence Internationale de Moncloa (CEIM), initiative conjointe des Universités Complutense et Polytechnique de Madrid, en collaboration avec d’autres organisations telles que CIEMAT, CSIC, AEMET et INIA, qui visent à devenir une référence recherche internationale, formation et innovation. Par conséquent, les objectifs de CEIGRAM peuvent être résumés comme un Centre de recherche et de génération de connaissances (think tank) dans la gestion des risques agricoles et environnementaux; en tant qu’entité innovante et moteur de la coopération public-privé, elle doit transmettre ces connaissances aux secteurs de la production et en tant que centre promouvant l’excellence dans les études de premier cycle et de troisième cycle, ainsi que la formation des formateurs.

Samir Malek

About Armadex

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …