Home / International / Gilets jaunes et réforme constitutionnelle en france: Les confrontations relancées et les débats reportés

Gilets jaunes et réforme constitutionnelle en france: Les confrontations relancées et les débats reportés

Le Premier ministre, Édouard Philippe, et le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, ont donné hier une conférence de presse pour évoquer l’organisation de ce débat.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé le report des débats sur la réforme institutionnelle et a dit regretter la décision de Chantal Jouanno de renoncer au pilotage du débat national mis en place pour sortir de la crise des Gilets jaunes. Le gouvernement français a décidé de reporter l’examen de plusieurs réformes après le «grand débat national». Le Premier ministre, Édouard Philippe, et le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, ont donné hier une conférence de presse pour évoquer l’organisation de ce débat. «Nous avons considéré qu’il n’y avait pas de sens à discuter au Parlement de cette réforme institutionnelle avant que les Français se soient exprimés au moment du débat et avant que nous ayons pu prendre en compte ce qu’ils diront s’agissant du fonctionnement des institutions et de la démocratie dans notre pays», a déclaré Édouard Philippe. Il a également rappelé que la nécessité de ce débat était apparue durant la mobilisation des Gilets jaunes. Le débat a été proposé par le président de la République pour les préoccupations des gilets jaunes, aux revendications qui s’expriment dans le mouvement que nous connaissons depuis le 17 novembre dernier. La consultation sera focalisée sur quatre grands thèmes : la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté, la fiscalité et l’organisation de l’État et des services publics. Édouard Philippe a également regretté la décision de Chantal Jouanno de se retirer du pilotage du débat national mis en place pour sortir de la crise des Gilets jaunes. «J’ai pris acte de la démission de Mme Jouanno, que je regrette», a-t-il dit. Le mouvement des gilets jaunes a été lancé le 17 novembre 2018, contre pouvoir d’achat et taxes. Des confrontations ont lieu pendant la protestation. Le grand débat national, dont le coup d’envoi devait être donné le 15 janvier par le président Emmanuel Macron, est reporté, tandis que des interrogations demeurent sur son organisation, les thèmes débattus, le niveau de participation et ses chances de mettre fin au mouvement de protestation. Près de 1000 personnes ont été interpellées en France samedi en début d’après-midi en marge du mouvement des gilets jaunes et 724 placées en garde à vue, selon une source policière. À Paris, qui compte la majorité des interpellations et gardes à vue, on recensait 737 interpellations, dit la préfecture de police. Le président français a prononcé un discours pour le nouvel an 2019, appelant au dialogue. Les gilets jaunes disent ne pas etre convaincus et ont relancé la protestation. Le premier ministre Edouard Philippe a parlé de la réforme constitutionnelle, mais a dit hier que ceux-ci sont reportés. Les Gilets jaunes ont été imités par plusieurs pays, dont la Hollande.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …