Home / Actualité / Grève cyclique du Cnapeste: La main tendue de Benghebrit

Grève cyclique du Cnapeste: La main tendue de Benghebrit

Un conseil de coordination et de concertation sera prochainement installé au niveau de chaque commune pour assurer des conditions de scolarisation «acceptables» dans les écoles primaires.

L’impératif d’une coordination avec les services compétents relevant du ministère chargés des collectivités locales, pour définir les listes des bénéficiaires de la gratuité du livre scolaire et remettre ces manuels aux concernés durant la semaine de l’école, prévue du 25 au 28 juin prochain, a été souligné par la ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit, lors de la conférence nationale des cadres de l’Education tenue ce jeudi, au siège du ministère. Elle a insisté notamment pour saisir la période des inscriptions pour remettre les manuels scolaires et vendre les cahiers d’activités aux élèves de première année primaire. Lors de son intervention, Benghebrit est revenue indirectement sur les différents mouvements de protestation qui ont marqué l’année scolaire. Elle a indiqué à ce propos, qu’elle est consciente des défis à relever dont la reconstruction des liens entre les membres de la famille éducative. «Des liens qui sont devenus fragiles avec les arrêts répétitifs de travail dans certains établissements», a-t-elle lancé. La ministre a assuré que son département s’attellera à améliorer les conditions de travail des enseignants à qui elle réaffirme que les «portes du dialogue et de consultation étaient, demeurent et resteront ouvertes». Elle a affirmé par la suite accorder plus d’attention à garantir la continuité de l’enseignement et de veiller au parachèvement des programmes. La ministre a affirmé que le ministère «traite normalement la question des grèves répétitives et a pris toutes les mesures nécessaires pour y faire face», soulignant la nécessité d’assurer «la poursuite des cours dispensés aux élèves». Après avoir appelé les enseignants à «éviter le recours à la grève», Benghebrit a fait savoir que le secteur «a acquis une bonne expérience, qui lui permet de faire face aux débrayages enregistrés au niveau des établissements éducatifs en raison des grèves», rassurant les élèves et leurs parents quant au rattrapage de toutes les heures de cours perdues. En ce qui concerne Tamazight, Nouria Benghebrit a demandé à ses cadres de «veiller sur la généralisation de l’enseignement de cette langue dans toutes les wilayas du pays». Elle a mis l’accent sur la mise en application de la charte de déontologie du secteur, soulignant l’importance de manifester une plus grande volonté pour une meilleure prise en charge des élèves aux besoins spécifiques. L’Etat aspire à construire une «école plus équitable qui offre des opportunités pédagogiques à tous, en assurant leur qualité», a-t-elle rappelé, indiquant que «les éléments clés de la refonte de l’école sont aujourd’hui réunis». Selon elle, plaider pour un enseignement gratuit public de qualité doit être «l’affaire de toute la corporation de l’éducation». Elle a notamment appelé à finaliser les opérations de numérisation, en procédant au réajustement de certains services électroniques notamment via le système informatique du secteur dont celui lancé à travers l’espace dédié aux parents d’élèves.

Dates des examens nationaux

Les dates des examens scolaires nationaux ont été annoncées par la ministre lors de cette rencontre. L’examen de fin de cycle primaire se déroulera le 23 mai tandis que le BEM est prévu du 28 au 30 mai prochain. Le baccalauréat est programmé du 20 au 25 juin prochain, tandis que le bac blanc aura lieu du 27 au 31 mai. La ministre de l’Éducation nationale a précisé que les élèves de cinquième année primaire pourront désormais passer au collège même s’ils n’obtiennent pas la moyenne lors de l’examen de fin de cycle.

Fella H.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …