Home / International / Guerre commerciale planétaire de Trump: L’Europe dépose plainte à l’OMC

Guerre commerciale planétaire de Trump: L’Europe dépose plainte à l’OMC

La politique américaine menée par Washington n’est pas seulement contre la Palestine, l’Iran et la Russie, mais également contre l’Europe.

La riposte de l’Europe à l’offensive américaine comporte une plainte à l’OMC dans l’immédiat, des taxes plus élevées sur des produits américains dans 20 jours au plus tôt et des mesures pour leur acier d’ici plusieurs mois. La Commission européenne a déposé hier une plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce, OMC, contre ces nouvelles taxes douanières, qu’elle juge injustifiées.
Lors du dernier conflit commercial sur l’acier opposant l’UE aux Etats-Unis en 2002, la procédure avait duré un an et demi. L’OMC avait donné raison à l’Europe et le président américain d’alors, George W. Bush, avait finalement renoncé à la hausse des taxes douanières. La différence de taille aujourd’hui, c’est que Donald Trump a de son côté déjà menacé de quitter l’OMC et bloqué la nomination de nouveaux juges au tribunal d’arbitrage de l’Organisation. La Commission européenne a dressé il y a quelques semaines une liste de marchandises américaines d’une valeur de 2,8 milliards d’euros qui pourraient à leur tour être soumises à des droits de douane punitifs. Cette liste comprend notamment des produits en acier, le whisky bourbon, le beurre de cacahuètes, les motos et les jeans. Mais quoi qu’il en soit, la Commission doit d’abord présenter aux 28 États membres de l’Europe une proposition actualisée et détaillée fixant un taux de droit de douane pour chaque produit, écrit l’AFP. Washington a établi des taxes douanières à l’acier européen. L’Europe a dénoncé la mesure et appelle à une action pour sauvegarder l’intérêt de ce continent. Pour ce qui est du retrait de l’accord nucléaire, le président américain menace de sanctionner les entreprises de l’Europe qui continueront à travailler avec l’Iran. Le président américain retiré, pour des considérations politiques, de l’accord nucléaire avec l’Iran, cherche à ce que les entreprises d’Europe soutiennent sa politique hostile, et perdent leurs marchés avec l’Iran. Les pays de l’Europe ont exprimé le refus du diktat américain et disent rester dans l’accord avec l’Iran. Le président américain adopte le comportement d’un homme d’affaires, n’accordant d’intérêt qu’à Washington devenu adversaire de l’Europe. Washington qui a imposé des sanctions contre la Russie, l’Iran, et Damas, cherche aujourd’hui à défier la communauté internationale. L’Europe a dit ne pas accepter que Washington soit le gendarme économique du monde. Le diktat illégal américain est aujourd’hui confronté à de nombreux pays qui prennent conscience de al nécessité de lutter contre le diktat illégal américain. Ces pays qui luttent aujourd’ hui pour l’instauration de la justice dans le monde sont notamment ceux de l’Europe, la Chine, la Russie et l’Iran.

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …