Home / Culture / Hadj M’ rizek.. Chaâbi, Football et natation…

Hadj M’ rizek.. Chaâbi, Football et natation…

A ce jour, les Fans de Hadj M’rizek disent qu’il aurait pu prendre la place de Hadj M’hammed El Anka s’il avait vécu. C’est peut être exagéré et impossible de prouver, néanmoins c’était aussi un grand maître du Chaâbi.

Tout comme Hadj M’nouer, Khelifa Belkacem, et Hsicen, Hadj M’rizek qui est parti trop tôt le 12 février 1955, aurait pris une bonne place aux côtés du pionnier de la chanson Chaâbi El Hadj M’hamed El Anka.
Il faut dire que chacun des chanteurs de Chaâbi de l’époque avait son propre charme et il était difficile de la classer. D’ailleurs, ils le savaient bien et la concurrence était rude entre eux. La célébrité de Hadj M’rizek était due non seulement à sa belle voix, sa finesse et son charme, mais aussi à son humilité et sa sagesse.
Dans une émission télévisée des années 1980, Hachemi Guerouabi à qui on a demandé son avis sur le chanteur Hadj M’ rizek avait tout simplement répondu que «mis à part ses qualités artistiques, c’était un homme».

Le sport
Chanteur et amateur de football et de natation, il lui est souvent arrivé de donner une partie des recettes de ses concerts au club du Mouloudia d’Alger qu’il aimait tant. D’ ailleurs, en 1937, il en est devenu le vice président. Il fut également désigné comme président de la section natation du même club et vice président de la ligue d’Alger de natation.
Affichant son amour à ce légendaire club musulman, il chantera en 1951 «Yalli Theb Telâab Sport, Charek Fel Mouloudia» dont le texte est écrit par le parolier Blidéen Boualem H’sabet. Né en 1912 à la Casbah d’Alger, Hadj M’ rizek de son vrai nom Cherif Chaieb suivra comme les petits Casbadjis, les cours de l’école Sarouy jusqu’à l’obtention du certificat d’études primaires.

Une famille d’artistes
Vivant dans une famille douée pour l’art, il ne pouvait que suivre la voie de son demi frère Qhioudji, l’un des plus grands chanteurs de Moghrabi de l’époque. Il faut noter que l’appellation «Moghrabi» sera changée au début des années 1940 avec la création de la radio. C’est El Boudali Safir, alors directeur de la section arabe de la radio qui a décidé de changer l’appellation par Chaâbi. Hadj M’rizek qui allait souvent au cercle du Mouloudia où siégeait l’association «El Mossilia» saisira l’occasion d’apprendre les bases de la musique andalouse auprès de Ahmed Sebti dit Ahmed Chitane, ce qui l’aidera beaucoup pour chanter le Hawzi. C’est également dans ce local de la place Mahon, qu’il rencontrera, Mustapha Kechkoul et Omar Hibbi, le premier étant un connaisseur de la musique andalouse et discothécaire de la radio et le second, un grand soliste ayant formé de grands musiciens tels que le maître du piano et de la kouitra Mohamed Behhar. Hadj M’ Rizek aura donc, comme maître, son demi-frère Qhiwdji, avant d’intégrer d’autres orchestres en tant que joueur de Tar (tambourin), notamment dans l’orchestre de Hadj M’ hammed El Anka. Le chanteur dont la voix ressemble beaucoup à celle son frère Qhioudji et celle de Cheikh Nador sera classé parmi les meilleurs chanteurs de chaâbi aux côtés de Hadj M’nouer, El Anka, Khelifa Belkacem, H’sicene et Mohamed El Marokene.

La maladie
Atteint d’asthme, Hadj M’rizek sera obligé de couper le souffle tout en continuant de chanter, ce qui lui donnera un charme particulier. Au début des années 1940, tout comme El Anka, il profitera des conseils du Cheïkh Benzekri, le professeur du lycée Franco- musulman de Ben Aknoun (Amara Rachid) qui l’aurait poussé à se spécialiser dans le Hawzi. Il faut noter que Cheïkh Benzekri a été derrière la formation politique et nationaliste de tous les élèves du lycée Amara Rachid appelés «Les Medersiens». Hadj M’rizek était souvent appelé à animer les fêtes de mariage dans tous l’Algérois, notamment à Blida, Koléa, Cherchell et d’autres villes. Hadj M’ Rizek, qui était également le demi frère du grand comédien Rouiched, n’a pu résister à sa maladie et mourut le 12 février 1955. Il est enterré au cimetière d’El Kettar à Alger.
Bari Stambouli

About Letemps

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …