Home / Culture / Hommage à Guerouabi: «Djouhra», une touche féminine

Hommage à Guerouabi: «Djouhra», une touche féminine

L’association El Hachemi Guerouabi a saisi l’occasion de la journée des droits de la femme pour organiser une semaine dédiée au défunt chanteur avec l’organisation de plusieurs activités féminines et une grande soirée musicale.

Organisée par l’association El Hachemi Guerouabi, la semaine Semaine Djouhra…Touches féminines, en référence à une des plus belles chansons du défunt chanteur de châabi, a vu défiler du 8 au 15 mars au palais de la culture Moufdi Zakaria plusieurs activités et rencontres avant d’être clôturée jeudi à l’Opéra Boualem Bessaiah par une grande soirée musicale. Cette soirée été animée par Nadia Benyoucef, le tunisien Zied Gharsa et le grand chanteur marocain, Abdelwahab Doukkali, devant un public si nombreux que la grande salle de l’Opéra d’Alger n’a pas suffi à accueillir et des personnes se sont vu refuser l’entrée faute de places disponibles. Soutenus par la dizaine de musiciens de l’orchestre Djawhara, dirigée par Kamel Maâti, les trois chanteurs à l’affiche de cette soirée se sont succédé avec des répertoires dédiés à El Hachemi Guerouabi (1938-2006), qui fut un denos plus grands chanteurs de chaâbi.

Comme au bon vieux temps
Comme au bon vieux temps où les chanteurs de chaâbi étaient sur le devant de la scène, les lauréats des éditions précédentes du prix El Hachemi Guerouabi, réunis pour la circonstance sous le nom de Troupe El Bareh, ont ouvert la soirée, interprétant à tour de rôle des chansons du regretté artiste mis à l’honneur dans une suite d’enchaînements judicieusement arrangés. La chanteuse Nadia Benyoucef, vêtue d’une belle robe scintillante, a pris le relais avec sa voix sublime qui est toujours aussi fraîche qu’à ses débuts. Elle interprétera son ancien succés El Warda avant d’enchaîner avec Bini ou bin hobbi, un de grands tubes du regretté Guerouabi avant de finir avec Kif aâmali ou hilti que le public a longtemps applaudie. Weslet el madina, chanson interprétée dans le malouf algérien, a été le choix du chanteur tunisien Ziad Ghersa (compositeur et chanteur à la voix quasiment de ténor), au clavier cette fois-ci, pour l’entame de son programme, constitué également des pièces, Oughniyet lebraken, Rahal, Aziez guelbak, El meguiès et enfin El Bareh du regretté Guerouabi. Habitué à se produire en Algérie, Zied Ghersa s’est dit heureux et très honoré de chanter pour le public algérois, avant d’annoncer sa programmation durant le mois de Ramadhan 2018, où il devait animer des concerts à Alger, Tlemcen, Constantine et Biskra.

Doukkali était présent

Très attendu par l’assistance, l’icône de la chanson marocaine Abdelwahab Doukkalia eu droit à un accueil triomphal, reprenant d’abord, Mana illa bachar et Allah layzid ktar deux de ses anciennes chansons qui ont fait son succès, avant de poursuivre avec Kan ya makane, Mersoul el hob et Allah Haï.
Après près de 60 ans de carrière, Abdelwahab Doukkali, (77 ans) est l’auteur d’une centaine de chansons et de compositions dont Montparnasse qui raconte l’histoire d’un Algérien assassiné en France. Il y a lieu de noter qu’un hommage à Abdelwahab Doukkali aura lieu en juin prochain à l’Opéra d’Alger, au même titre qu’un bon nombre d’hommages à d’illustres artistes algériens dont Meriem Fekkaï, Cheikha Tetma, Chérifa, El-Hadj M’hamed El-Anka, Sadek Bedjaoui, Mohamed-Tahar Fergani, Dahmane Ben Achour et Sid-Ahmed Serri. Le concert de clôture de la semaine Djouhra, ouverte le 8 mars dernier, a été organisé en collaboration avec l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (Onda) et l’Opéra d’Alger. Pour rappel, cette manifestation a été inaugurée en présence de Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture qui a tenu à assister au concert de jeudi. L’exposition-vente collective de produits artisanaux Touches féminines a vu aussi la participation de beaucoup de femmes artistes dont Anissa Oukid et Houria Benamara.

Sara B.

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …