Home / Actualité / Il a promis de travailler pour construire une économie productive: Les quinze engagements d’Ali Haddad

Il a promis de travailler pour construire une économie productive: Les quinze engagements d’Ali Haddad

Le président du Forum des Chef d’entreprise M. Ali Haddad, a assuré hier, depuis Laghouat, que sa candidature pour la présidence du FCE s’articule autour de quinze nouveaux engagements, pour lesquels il sollicite le renouvellement de la confiance des membres du Forum.

Assurant que sa candidature pour la présidence du FCE est axée sur quinze engagements, Haddad affirme que «l’engagement fondamental est celui d’être fidèle à la défense des intérêts de l’économie nationale et la promotion de l’entreprise». «Conscient de tous les défis et challenges que nous devons relever tous ensemble, que nous sommes devant vous pour vous soumettre de nouveaux engagements que nous estimons être à même de mener le Forum des Chefs d’Entreprise vers plus de succès, au bénéfice de l’entreprise nationale», affirme M. Haddad. «Nous travaillerons à construire une économie productive, diversifiée et développée. Nous présenterons des propositions pour l’amélioration du climat des affaires, le développement d’une dynamique entrepreneuriale et de création massive d’entreprises, notamment par les jeunes et les femmes. Nous élaborerons et soumettrons des propositions concrètes pour le développement du secteur de l’agriculture. Une conférence sur l’agro-industrie, regroupant tous les acteurs de la filière, sera organisée par le Forum pour débattre des préconisations à formuler», a détaillé M. Haddad, qui s’est engagé pour le développement de notre industrie touristique. «Nous élaborerons et soumettrons un plan de dynamisation dédié au secteur du tourisme», a-t-il dit, non sans ajouter que «nous avons aussi un programme pour l’émergence de la PME, à travers la mise en œuvre des plans de développement des filières, qui sera présenté aux pouvoir publics». «Nous continuerons à plaider et à formuler des propositions pour l’accélération de la concrétisation du programme national, visant à la réalisation de la transition et de l’efficacité énergétiques, ainsi la transition écologique et le développement durable», assure le président du FCE. Concernant ses engagement liés à l’organisation du FCE, Haddad promet : «nous poursuivrons la construction de l’organisation du Forum et à élargir son assise, afin de consolider sa représentativité du monde de l’entreprise. Les structures et prérogatives des délégations de wilaya seront renforcées, afin qu’elles puissent jouer pleinement leur rôle au niveau des localités. De nouveaux sièges au niveau des wilayas seront ouverts et équipés de moyens». Pour lui, «le traitement et le suivi des requêtes des opérateurs seront une des priorités». D’autre part, Ali Haddad fait un état des lieux sur les résultats réalisés au cours du premier mandat. «Le FCE dispose d’une présence à travers tout le territoire et à l’étranger. Des délégués, élus démocratiquement par les adhérents, et dans une transparence qui fait date, ont été installés dans toutes les wilayas, et des représentants dans plusieurs capitales étrangères», détaille-t-il, précisant qu’ au cours de ces quatre dernières années, le cap a résolument été mis sur l’Afrique. «Nous n’avons omis aucune opportunité pour rencontrer et dialoguer avec nos homologues africains, pour organiser ou participer à plusieurs forums d’affaires en Algérie et à l’étranger, à des réunions internationales, à des foires et expositions», a-t-l affirmé. Concernant les accords signés, il assure :«nous avons, également, signé des accords de partenariat avec les organisations patronales de plusieurs pays et des conseils d’affaires ont été créés. Ces derniers constituent des cadres de concertation et de dialogue entre les opérateurs algériens et leurs partenaires étrangers».

Réitérant son appel à Bouteflika pour poursuivre son œuvre: Le président du FCE tire à boulets rouges sur les opposants «d’outre-mer»

Le président du Forum des chefs d’entreprise a tiré à boulets rouges, hier, sur les «opposants d’outre-mer», en dépit des difficultés que rencontre son organisation. «Nous ne sommes pas de ceux qui insultent et détruisent leur pays, et leurs responsables depuis l’étranger, quelles que soient les difficultés que nous rencontrons à chacun de nos travaux ou de nos ateliers», a déclaré Ali Haddad depuis Laghouat, allusion implicite à certaines parties qui «militent depuis l’étranger, et qui n’hésitent pas à tirer sur tout ce qui est algérien». Dans le même sillage, M.Haddad a réitéré son appel au président Abdelaziz Bouteflika, à poursuivre sa mission à la tête de l’Etat. «Nous sommes reconnaissants de l’engagement et la détermination des hommes et des femmes qui ont construit et édifié le pays depuis l’indépendance. Nous sommes reconnaissants des hommes et des femmes et des institutions, à leur tête l’Armée Nationale Populaire et les différents services de sécurité, qui se sont battus pour que l’Algérie reste debout. Nous reconnaissons et valorisons la stabilité, les acquis et les progrès socio-économiques réalisés par notre pays ses dernières années», a commencé à détailler Ali Haddad, avant d’affirmer : «pour tout cela, nous continuerons à soutenir le Moudjahed, Abdelaziz Bouteflika, artisan de la réconciliation nationale et du rétablissement de la paix, et à l’appeler à poursuivre son œuvre pour la stabilité, la sécurité, le développement, la prospérité de notre pays, et son affirmation sur la scène internationale». Ali Haddad assure que «l’appel que nous réitérons à son adresse pour poursuivre son œuvre résulte de notre conviction profonde, en l’avenir prospère pour notre pays sous sa conduite».

Smail Mimouni

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …