Home / Actualité / Il assure qu’elles sont prises en charge dans le projet de loi relatif aux collectivités Bedoui : «Les prérogatives des élus seront consolidées»

Il assure qu’elles sont prises en charge dans le projet de loi relatif aux collectivités Bedoui : «Les prérogatives des élus seront consolidées»

Les débats sur les prérogatives des élus locaux viennent d’être relancés par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui.

«Les larges prérogatives accordées aux APC et APW seront consacrées davantage et avec précision, au sein du projet de loi relatif aux collectivités territoriales, qui consolidera et définira les prérogatives de l’élu dans différents domaines», a-t-il déclaré, hier à Alger, dans son allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture d’une session de formation au profit des élus locaux au niveau de l’Ecole nationale d’administration (ENA), Moulay Ahmed Medeghri. La question des prérogatives des élus locaux était au centre des débats lors des élections locales du 23 novembre dernier. Des élus se plaignent souvent du rétrécissement de leurs attributions et de leur domination par les représentants de l’administration. Des maires ont toujours appelé à l’élargissement de leurs prérogatives pour ne plus rester otages des chefs de daïra dont relèvent leurs communes ainsi que des walis de leurs wilayas. Selon donc le ministre de l’Intérieur, le projet de loi relatif aux collectivités territoriales consoliderait davantage les prérogatives des Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW). C’est en juillet 2017 que Noureddine Bedoui avait annoncé que son département préparait un projet de loi relative aux collectivités territoriales réunissant les codes communal et de wilaya en un seul texte juridique. Il avait précisé que son département œuvrait pour que le projet de loi soit soumis au Conseil des ministres avant la rentrée sociale de 2017, après avoir fait savoir qu’un atelier permanent travaille à l’élaboration du texte en question. Mais le projet n’est pas encore été soumis au Conseil des ministres. Concernant la formation des élus locaux, le ministre de l’Intérieur a indiqué que son secteur lui accorde un intérêt soutenu «au regard de l’importance du rôle de l’élu en général et de l’élu local en particulier», consacré dans le code communal qui stipule que «l’élu communal est tenu de suivre des cycles de formation et de perfectionnement liés à la gestion», notamment en matière de développement. Dans ce cadre, M. Bedoui a annoncé l’organisation prochaine d’une session de formation, au niveau national, au profit des élus, dans des domaines et thèmes liés principalement aux «prérogatives et intérêts communs des collectivités locales, à l’instar des finances et du développement». Celle-ci sera suivie à l’avenir par d’autres sessions consacrées à différents thèmes, a-t-il ajouté. Le premier responsable du secteur a indiqué que son département ministériel avait initié le projet de création d’un pôle de formation technique, à savoir: l’Ecole nationale des ingénieurs de la ville (Tlemcen), récemment créée et approuvée par le gouvernement lors de sa dernière réunion. Cette structure, qui vise à doter les collectivités locales de cadres techniques spécialisés dans la gestion des villes et leur assurer des programmes modernes dans ce domaine, entrera en service à la prochaine session de formation, a rappelé M. Bedoui, estimant que l’Ecole sera «pionnière en matière de promotion de nos villes au niveau des grandes villes urbaines».

A. Ighil

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …