Home / Culture / Il AURAIT FETE AUJOURD HUI SES 50 ANS: Hasni, le roi du sentimental

Il AURAIT FETE AUJOURD HUI SES 50 ANS: Hasni, le roi du sentimental

Si les criminels intégristes ne l’avaient pas tué en 1994, Cheb Hasni, le roi de chanson sentimentale, aurait fêté aujourd’hui ses 50 ans.

Bien que parti très jeune, à l’âge de 26 ans, Cheb Hasni avait, en quelques années seulement, battu tous les recorss de ventes de cassettes de son époque et inscrit son nom parmi les chanteurs les plus productifs de l’histoire de la chanson algérienne.
En effet, en quelques années seulement, l’enfant du quartier populaire Gambetta d’Oran avait enregistré plusieurs dizaines de chansons et battu tous les records de vente. Bien que Hasni se considérait de la mouvance Rai moderne, peut- être sur conseil de ses éditeurs, il s’était démarqué par ses éternelles chansons sentimentales.
Il faut dire que même ceux qui n’étaient pas interessés par la chanson Rai aimaient Hasni et fredonnaient ses grands tubes tels que Gaâ Nsa ou Mazel souvenir ândi.
Hasni qui a tenu à rester dans sa ville natale malgré les menaces terroristes qui visaient à l’époque tous les artistes, les journalistes et les intellectuels était en fait écouté aussi bien par les femmes que les hommes, jeunes ou moins jeunes.
Même ceux qui n’aimaient pas la chanson Rai avaient tout de même de la sympathie pour ce jeune artiste qui n’avait pour but que de donner de la joie au moment où on en avait le plus besoin.
C’est-à-dire au moment où les intégristes nous inondaient de tristesse et de peur en tuant et égorgeant aussi bien les femmes, les vieux que les bébés.

Le destin

D’ailleurs, le réalisateur Abdellatif Benmrah lui a consacré un documentaire intitulé Histoire d’une déchirure. Un film qu’on devrait diffuser sur les chaînes de télévision pour ne pas oublier le jeune Hasni qui a payé de sa vie le fait de nous offrir la gaieté et des paroles d’amour touchant toute la jeunesse de l’époque. C’est à Oran, cette ville de l’Ouest, qu’est né Hasni Chekroun.
Ce jeune plein de dynamisme aurait pu devenir une star du football mais le destin en a voulu autrement suite à une blessure. Sachant jouer aussi bien du ballon que de sa voix, Hasni ne mettra pas beaucoup de temps pour se faire repérer et devenir parmi les plus grandes stars de la chanson moderne algérienne. Il faut rappeler qu’en un temps record, Hasni est devenu une grande star.

Simplicité

Les éditeurs lui couraient après car avec ce jeune artiste très doué, le succès était garanti.
D’ailleurs, son grand succès et le nombre d’enregistrements qu’il faisait par an ont poussé ses adversaires à le critiquer en le traitant dechanteur qui enregistrait une cassette le matin et une autre le soir même.
Hasni, né à Oran le 1er février 1968, fut assassiné le 29 septembre 1994 à l’âge de 26 ans.
Les terroristes intégristes qui ne voulaient pas que les algériens vivent et s’amusent avaient décidé de tuer l’une des plus belles voix de l’époque. En effet, malgré la menace et les propositions émanant de l’étranger, il a tenu à rester dans son quartier auprès de sa mère qu’il aimait tant et des enfants de son quartier Gambetta.
L’artiste qui est parti très jeune a marqué de son empreinte l’histoire de la chanson sentimentale par sa voix et sa simplicité.

Bari Stambouli

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …