Home / Sports / Il est sur le départ à cause des attaques de Mellal: Belkalem «La JSK a besoin de stabilité et de sérénité»

Il est sur le départ à cause des attaques de Mellal: Belkalem «La JSK a besoin de stabilité et de sérénité»

Le divorce semble consommé entre le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, et le capitaine de l’équipe, Essaïd Belkalem, en guéguerre ces derniers jours par presse interposée. Affecté par les critiques essuyées de la part de Mellal, Belkalem a décidé de quitter le club surtout qu’un avenant dans son contrat lui permet de changer d’air cet été. «Je ne me vois pas à la JSK et autour de la même table avec le nouveau président du club qui veux nous salir, moi et Asselah. On fait toujours sortir les enfants du club par la petite porte. C’est devenu une tradition à la JSK. C’est malheureux. Je tiens à dire que je ne suis pas revenu à la JSK pour de l’argent et que j’ai pris un chèque de garantie signé par Nassim Benabderahmane pour me protéger et par précaution. J’ai déposé ce chèque à la banque pour ne pas le perdre. Les gens oublient vite nos sacrifices pour ce club. Je percevais par le passé un salaire de 46 millions de centimes alors que mon remplaçant touchait 180 millions. Lors que je me suis blessé, j’ai passé 9 mois de convalescence sans être payé.
A mes débuts, on m’avait même imposé un contrat de cinq ans pour deux millions de centimes par mois. La JSK, c’est chez moi, mais je ne peux travailler dans des conditions pareilles», a affirmé Belkalem, lundi soir, sur le plateau de BRTV, tout en niant avoir manqué de respect à Mellal dans les vestiaires. «C’est vrai que j’ai jeté une bouteille d’eau par terre dans les vestiaires, mais je n’ai aucunement manqué de respect à notre président. Depuis le début de ma carrière, je n’ai jamais manqué de respect à personne. J’ai laissé ma place propre partout. Mellal ne me connaît pas bien et il ne devait pas dévoiler les choses qui se passent dans les vestiaires. On dit bien que le linge sale se lave en famille. La JSK a pourtant besoin de stabilité et de sérénité en ce moment. Mellal doit préparer la saison prochaine et garder les joueurs en fin de contrat, convoités par les autres clubs. Il s’est engagé à bâtir une grande équipe pour jouer les premiers rôles la saison prochaine et il doit tenir sa promesse», dira l’international kabyle, poussé vers la sortie par Mellal qui ne compte garder que six à sept joueurs de l’équipe actuelle, en l’occurrence Chetti, Saâdou, Redouani, Raiah, Tafni, Oukaci et autre Renai .

L. B.

About Armadex

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …