Home / Culture / Il se tiendra à Alger.. Tahya Cinéma organise un masterclass

Il se tiendra à Alger.. Tahya Cinéma organise un masterclass

Un Masterclass sur le cinéma en Algérie, intitulé «La production cinématographique : vivre l’aventure éviter les mésaventures» sera organisé le 22 février prochain à Alger. Ce masterclass est la première édition d’une série de rencontres du concept «El Warcha», initiée par les ateliers «Tahya Cinéma» et soutenue par Goethe-Institut Algérie. Ce premier numéro de El Warcha sera animé par la productrice Amina Haddad. «Lors chaque session, El Warsha accueille un professionnel du cinéma ainsi que des acteurs de l’audiovisuel pour parler d’une thématique. Le but est de lancer le débat sur les sujets qui nous interpellent, faire intervenir des professionnels de divers horizons sur les problématiques de la profession et de faire le parallèle entre les pratiques du cinéma en Algérie et dans le monde», indique-t-on. Cette première rencontre sera diffusée en direct sur Facebook. «Lors des prochaines sessions, les internautes pourront interagir par leurs questions et leurs commentaires tout au long de la séance. L’objectif est de créer un espace d’échange et de partage ouvert, où les distances sont effacées et toutes les questions ouvertes au débat. Durant les premières sessions, les sujets se focaliseront essentiellement sur les problématiques du secteur du cinéma algérien afin de trouver des pistes pour les surmonter. Nous proposerons ensuite de débattre de thématiques diverses en lien avec tous les métiers du cinéma et de l’audiovisuel», déclarent les organisateurs du rendez-vous.
Lors de ce premier numéro, Amina Haddad se penchera sur les thématiques de la production dans le contexte algérien, possibilités et contraintes du terrain, le financement, ou encore la Coproduction. Amina Haddad est diplômée de l’Université d’Alger, en sciences de l’information et de la communication. Elle a débuté au sein d’une société de production audiovisuelle et cinématographique, comme assistante, avant de bénéficier d’une série de formations en techniques de communication audiovisuelle et en production cinématographique (au CIFAP, Paris).
En 2009, Amina s’associe au cinéaste Moussa Haddad pour créer leur propre Société de Production cinématographique (MHP). Ensemble, ils coécrivent le scénario du long-métrage de fiction «Harraga blues», sorti en 2013, qu’elle produit et distribue. Par la suite, elle a produit plusieurs films. L’entrée est gratuite au Master Class, mais il faut s’inscrire sur le site de l’association «Tahya Cinéma» et sa page Facebook.
Arezki Ibersiene

About Armadex

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …