Home / Sports / Imbroglio autour de la domiciliation du choc JSK-USMB: Verdict aujourd’hui de la commission de Dame Coupe

Imbroglio autour de la domiciliation du choc JSK-USMB: Verdict aujourd’hui de la commission de Dame Coupe

La domiciliation du choc des quarts de finale de la Coupe d’Algérie de football entre la JS Kabylie et l’USM Blida tourne au scandale. La commission de la Coupe d’Algérie de la FAF devait trancher, jeudi, sur le lieu et la date du match, après la visite d’inspection effectuée par certains de ses membres au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou, mercredi, mais aucune décision n’a été prise, à la surprise générale et au grand dam des entraîneurs et des joueurs des deux clubs, sérieusement perturbés par cette histoire à dormir à debout. C’est un véritable imbroglio surtout que les responsables de la FAF se sont murés dans un étrange et inexplicable silence. C’est le black-out total. Personne ne s’attendait à cette confusion, car la FAF a annoncé le 4 février dernier sur son site officiel que la rencontre se jouera au stade du 1er novembre de la ville des Genêts. «Tizi-Ouzou sera le théâtre d’une belle empoignade qui opposera la JS Kabylie à l’USM Blida», a-t-on, en effet, indiqué, alors, sur le site internet de la FAF. L’on a parlé par la suite de la délocalisation du match au stade du 5-Juillet, en raison de la capacité d’accueil du stade de Tizi Ouzou, inférieure aux 20 000 places exigées pour les rencontres de la Coupe d’Algérie à partir des quarts de finale. Ni la FAF, ni la LFP n’a soufflé mot sur la délocalisation de ce choc au stade olympique. La direction de la JSK a pris ses devants et a envoyé une requête à la Commission de la Coupe d’Algérie, appuyée par une attestation de la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Wilaya de Tizi Ouzou, qui confirme que la capacité d’accueil du stade du 1er novembre est de 21 240 places. Les membres de cette Commission n’ont pas tenu compte de cette attestation de la DJS de Tizi Ouzou et ils ont pris la décision d’envoyer une délégation au stade du 1er novembre pour une inspection sur place. «Suite à un courrier adressé par la DJS de Tizi-Ouzou qui s’est appuyée sur une étude topographique ou il est apporté que la contenance du stade répond aux conditions émises par la commission nationale de la Coupe d’Algérie, une délégation de la commission d’homologation du stade se rendra en inspection ce mercredi au stade du 1er novembre pour vérifier cette nouvelle donne et prendra sa décision», a-t-on indiqué, mercredi, sur le site officiel de la LFP. Aucune décision n’a toutefois été prise et le match ne se jouera pas ce samedi. Tout le monde est dans l’expectative. Aux dernières nouvelles, la Commission de Dame Coupe tranchera ce samedi sur le lieu et la date de ce choc entre la JSK et l’USMB.

Les Blidéens refusent de jouer à Tizi

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, s’est prononcé sur cette affaire qui défraye la chronique. «J’espère qu’un traitement juste et loin de toute surenchère lui soit réservé par la Commission de la Coupe d’Algérie. Si la capacité du stade du 1er novembre dépasse les 20 000 places, le match doit se jouer à Tizi Ouzou, pas au 5-Juillet. La réglementation de cette compétition et les règles du jeu doivent être respectées», a déclaré le premier responsable du sport national. Les membres de la Commission de la Coupe d’Algérie que préside Nordine Bakiri, président de la Ligue de wilaya de Bouira et membre du Bureau Fédéral, vont consulter le patron de la FAF, Kheireddine Zetchi, avant de rendre publique leur verdict qui n’est pas susceptible d’appel, selon l’article 15 du règlement de la Coupe d’Algérie. D’après certaines indiscrétions, le match se jouera mardi prochain à Tizi Ouzou. La direction de l’USMB refuse de jouer dans la ville des Genêts. «Si le match est domicilié à Tizi, on optera pour le boycott», lance le jeune président de la formation de la ville des roses, Chouaïb Alim. Un boycott ou un forfait est lourdement sanctionné, conformément à l’article 21 du règlement de la Coupe (Match perdu par pénalité, défalcation de trois (03) points de son capital en championnat, un million de dinars (1.000.000 DA) d’amende pour le club, annulation du paiement de la prime de participation à l’épreuve et suspension de participation à la coupe d’Algérie pour les deux saisons suivantes). Affaire à suivre…

Larbi B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …