Home / Algérie / Incendie au bidonville de Sidi Ameur (Sidi bel Abbès): Mort d’une fillette

Incendie au bidonville de Sidi Ameur (Sidi bel Abbès): Mort d’une fillette

Un grave incendie s’est déclaré dans la soirée de dimanche à lundi dans une baraque du bidonville du quartier Sidi Ameur, situé sur le boulevard Guermouche Mohamed, dans la ville de Sidi Bel Abbès, causant la mort d’une fillette âgée de 3 ans touchée par de sérieuses brûlures au 3e degré.
L’ incendie avait déjà ravagé toute la baraque de la famille sinistrée à l’arrivée des éléments de la protection civile. D’après quelques informations recueillies, la fillette était avec sa grand-mère au moment où l’incendie s’est déclenché. Souffrant de graves brûlures au 3e degré, la fillette, évacuée aux urgences du CHU docteur Hassani, a malheureusement succombé à ses blessures le lendemain matin. La grand-mère, légèrement blessée, a reçu les soins nécessaires au niveau des urgences. Des dégâts matériels importants ont été enregistrés par les secouristes, car l’incendie a ravagé toute la baraque transformée en cendres. Selon les enquêteurs de la police, le matelas qui était juste à côté de la résistance a pris feu, et les flammes qui se sont vite propagées dans le reste de la chambre ont tout ravagé. Les occupants du bidonville, après un tel drame, ont tout de suite réagi, en se regroupant devant les lieux incendiés pour dénoncer les conditions difficiles qu’ils endurent. Ils ont saisi l’occasion pour renouveler leur appel aux autorités locales à prendre en charge les familles sinistrées et les reloger dans des logements convenables, pour leur éviter de tels drames à l’avenir. Pour rappel, une grande partie des anciens occupants de ce vieux quartier a été relogée dans les nouvelles cités des logements sociaux réalisées sur le site El Djazira et la localité de Djouaher, sauf que d’autres familles ont débarqué et ont réussi à occuper encore une fois les lieux.

S. D.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …