Home / Actualité / Incidents du stade du 5 Juillet: 1044 sièges saccagés et deux caméras détruites

Incidents du stade du 5 Juillet: 1044 sièges saccagés et deux caméras détruites

Les actes de vandalisme commis mardi soir, au stade du 5 Juillet par les ultras du MC Alger, ont provoqué de sérieux dégâts matériels au sein de la grande enceinte olympique.

C’est un Mohamed Bakhti hors de lui, que nous avons joint, hier matin au téléphone, soit au lendemain des incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre MC Alger-USM Bel-Abbès pour le compte de la quatorzième journée de la Ligue 1 (0-1).
Le directeur de l’Office du complexe olympique (OCO) Mohamed Boudiaf, a dressé avec amertume le bilan des dégâts occasionnés par plusieurs centaines de supporters du Mouloudia au niveau de son enceinte, suite à de violents affrontements avec les forces de l’ordre.
«Nous avons constaté 1044 sièges arrachés, ainsi que deux caméras de surveillance cassées, sans parler des autres dégâts matériels», déplore notre interlocuteur, qui nous informe qu’outre la plainte qui sera déposée contre X au niveau du commissariat le plus proche du stade, une commission technique a déjà été mise sur pied, pour évaluer les dégradations causées par ces scènes de vandalisme.
Et ce n’est pas tout. L’OCO compte même rédiger un rapport détaillé au ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, sur les circonstances détaillées de ces incidents. Mohamed Bakhti a, par ailleurs, dénoncé l’incivilité des ultras du MCA, qui souillent, selon ses dires, la réputation du large public algérois.
«Je suis très attristé par les incidents qui ont eu lieu hier soir. Pourtant, le match s’est déroulé sur le terrain dans un fair-play total, entre les joueurs des deux équipes. Malheureusement, l’incivilité d’une certaine catégorie des supporters du Mouloudia a tout gâché, en semant le trouble dans les tribunes», a-t-il regretté, avant de pousser encore le bouchon plus loin.
«Tout le monde sait qu’il y a une guerre de clans, entre partisans de l’ancienne et l’actuelle direction du MCA, avec comme terrain les tribunes du stade du 5 Juillet».

18 policiers blessés, dont 4 dans un état critique

Le bilan des dégâts matériels constatés au stade du 5 Juillet, suite aux violences qui ont émaillé le match MCA-USMBA, s’est alourdi, selon un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), qui fait état de la destruction de dix véhicules de police, d’un véhicule particulier et d’une ambulance appartenant à la protection civile.
Sur le plan humain, la DGSN déplore les blessures de 22 supporters, ainsi que 18 policiers, dont 4 se trouvent dans un état critique.
Selon, toujours le communiqué de la DGSN, 42 supporters ont été arrêtés, dont 22 pour trouble à l’ordre public, et les autres pour port d’armes blanches et possession de drogues et autres psychotropes.
Enfin, réagissant à une vidéo, qui est en train de faire le tour des réseaux sociaux, dans laquelle on voit plusieurs policiers s’acharner sur un supporter du MCA à terre, lui assénant plusieurs coups de matraque d’une rare violence, sur diverses parties de son corps, la DGSN annonce l’ouverture d’une enquête pour vérifier son authenticité, après qu’elle ait provoqué l’indignation des intenautes.
«La DGSN annonce que ses services ont entamé une enquête sur l’authenticité de la vidéo partagée sur les réseaux sociaux, montrant un comportement inapproprié de certains agents de maintien de l’ordre lors de l’exercice de leurs fonctions», pouvait-on lire sur le communiqué de la DGSN.

Mounir Ouassel

About Armadex

Check Also

Ahmed Taleb IbrahimiI à l’Armée : «Écoutez les propositions des élites et des sages»

Dans une lettre intitulée «A la jeunesse du Hirak, préservez la dynamique du changement», reprise …