Home / Actualité / Initiative de la FAF à l’encontre des clubs professionnels: Zetchi pour une nouvelle réforme

Initiative de la FAF à l’encontre des clubs professionnels: Zetchi pour une nouvelle réforme

Zetchi a affiché clairement sa volonté de «piloter cet ambitieux projet».

Se dirige-t-on vers une nouvelle réforme, après celle de 1976 où les clubs ont été intégrés dans les grandes entreprises nationales ? C’est le vœu pieux du nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, qui a lancé une louable initiative à l’encontre des clubs professionnels qu’il a exhortés à ouvrir leur capital aux investisseurs et opérateurs économiques pour booster le boiteux projet du professionnalisme entamé en 2010, sous l’égide de Mohamed Raouraoua. Ayant sans doute reçu des garanties de la part des pouvoirs publics et des chefs d’entreprises privés, Zetchi a affiché clairement sa volonté de «piloter cet ambitieux projet» et d’accompagner les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 Mobilis «dans une opération de recherche d’investisseurs» capables de mettre un terme à leur déficit sur le plan financier. Le président de la FAF a expliqué les démarches à suivre dans le courrier envoyé à tous les clubs professionnels, tout en précisant que son initiative «ne sera entamée qu’une fois tous les engagements auront été pris par les clubs professionnels pour l’ouverture des capitaux».
Les clubs intéressés doivent adresser «une manifestation d’intérêt à la FAF pour l’ouverture du capital exprimée par l’Assemblée générale du CSA, le Conseil d’administration de la SSPA ainsi que l’accord des autorités locales de chaque club».

La JSMB, 1er club intéressé

«Les clubs intéressés par notre initiative sont invités à présenter les documents suivants : une lettre de manifestation d’intérêt de la wilaya, une lettre de manifestation d’intérêt du Conseil d’administration de la SSPA avec un PV de réunion et une résolution signée par tous les actionnaires, une lettre de manifestation d’intérêt du CSA avec le PV de l’assemblée générale extraordinaire adoptant une résolution pour l’ouverture du capital et une autre pour libérer au moins 67% du capital afin de donner la majorité au futur actionnaire», a-t-on signifié dans la missive envoyée aux clubs professionnels. La JSM Béjaïa, en butte à une crise financière aiguë, est le premier club à se manifester et à envoyer une lettre de manifestation à la FAF. «La Direction de la JSM Béjaïa a été le premier club professionnel à répondre favorablement à cette démarche à travers une réponse au premier responsable du football algérien», a-t-on annoncé sur le site officiel de la JSMB qui pourrait être prise en charge par l’une des filiales de la Sonatrach (CASH et SARPI).
La Sonatrach est actuellement partenaire de trois clubs de l’élite, le MC Alger, le CS Constantine et la JS Saoura, alors que la reprise du MC Oran par Naftal ne s’est pas encore concrétisée. Le Groupe Madar (ex-SNTA) vient de prendre en charge le CR Belouizdad. L’USM Alger a été le premier club professionnel à ouvrir son capital et il été pris par un privé, le Groupe ETRHB des frères Haddad en l’occurrence. Les autres clubs vont-ils accepter d’ouvrir leur capital et de répondre favorablement à l’initiative de la FAF ? Attendons pour voir…

Larbi Bouazza

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …