Home / Actualité / Intempéries: Des dégâts dans 11 wilayas

Intempéries: Des dégâts dans 11 wilayas

Les fortes chutes de pluies ayant touché le pays lors des deux derniers jours ont causé des dégâts en tous genres, notamment des accidents de la circulation, des inondations et des effondrements à travers 11 wilayas du pays.
En effet, les pluies qui se sont abattues sur les wilayas du Nord depuis vendredi ont provoqué des inondations dans plusieurs régions. A ce propos, les services de la Protection civile (PC) ont été appelés à intervenir pour venir au secours des personnes en détresse.
Lors des dernières 72h, les secouristes de la protection civile ont effectué 70 opérations d’épuisement des eaux pluviales à l’intérieur des habitations et édifices publics et procédé au sauvetage de 2 personnes coincées dans un véhicule cerné par les eaux pluviales dans la commune d’El Karimia, wilaya de Chlef.
Les wilayas touchées par les inondations sont Alger, Tissemsilt, Blida, Chlef, Ain Defla, Blida, Tipaza, Borj Bou Arréridj, Tiaret Médéa et Mascara. A cet effet, il y a lieu de préciser que pour les deux wilayas de Tiaret et Tissemsilt, on déplore des dégâts importants. Pour Bordj Bou Arréridj, plusieurs opérations d’épuisement des eaux pluviales ont été effectuées dans des habitations à travers les cités de Mohamed Boudiaf, Ali Sayah et Rabea Bouchama, commune de Frenda, et le centre- ville de la commune d’El Hamadia. A ce propos, il faut savoir que depuis des années et à chaque chute de pluie, l’Algérie souffre de ce genre de problèmes, dus principalement à l’absence des pouvoirs publics.
Des avaloirs bouchés, des évacuations usées, absence d’agents d’entretien et absence d’un système de prévention contre les inondations sont des problèmes qui relèvent des prérogatives des walis et présidents d’APC. Cependant, malgré les dégâts causés, ils restent cloîtrés dans leurs bureaux, sans se soucier de la détresse des citoyens. Rappelons, à cet effet, que lors du dernier bulletin météo spécial, d’énormes dégâts ont touché le pays, notamment la mort d’un enfant de 9 ans, emporté pas les eaux du fleuve de Chefa, mais aussi l’effondrement de plusieurs bâtisses dans plusieurs wilayas du pays, notamment Alger. Par ailleurs, le retour des pluies est aussi synonyme d’augmentation du nombre d’accidents sur les routes. En effet, la Protection civile a enregistré depuis vendredi 12 morts sur place et 46 blessés dans 14 accidents à travers plusieurs régions. Dans ce sens, les mêmes services ont précisé que tous les blessés traités sur place puis évacuées vers les structures hospitalières. Selon notre source, le bilan le plus lourd a été enregistré, avant-hier, au niveau de la wilaya de Sétif, avec 3 morts et 5 blessés, suite à 3 accidents de la circulation, le plus important ayant causé un mort et 4 blessés, suite à une collision entre un camion et un véhicule léger, survenue sur le chemin de wilaya N°14, commune d’Aïn Abessa.
Vient ensuite la wilaya d’El Bayadh, avec 1 personne décédée et 12 autres blessées suite au renversement d’un bus de transport de voyageurs desservant la ligne (Béchar-Tébessa) survenu sur la RN 47 commune de Chellala.

Radia Choubane

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …