Home / Algérie / Investissement à M’sila: Une entreprise vise le marché africain

Investissement à M’sila: Une entreprise vise le marché africain

 

Spécialisée dans les canalisations, Maghreb Pipe industries s’est imposée en moins de dix ans comme une entreprise leader dans ce domaine grâce à un produit ingénieux basé sur le polyester renforcé de fibre de verre. L’entreprise qui est implantée dans la wilaya de Msila a permis à beaucoup d’utilisateurs en matière de montage des réseaux d’eau potable et d’assainissement et même de stations de dessalement d’eau de mer de ne pas recourir aux importations pour équiper leurs projets. En effet, le polyester renforcé defibre de verre qui est plus léger et plus fiable que la fonte et le béton habituellement utilisés dans le secteur offre également des propriétés importantes comme la résistence mécanique élevée, la grande durée de vie, la résistence à la corrosion et surtout la faiblesse du coût de la maintenance et même du transport. Ce qui a séduit les responsables de 35 wilayas du pays de recourir à ce procédé qui respecte les normes européennes et américaines en la matière. L’entreprise qui a organisé jeudi une rencontre avec ceux de la wilaya de Bordj Bou Arréridj pour les convaincre justement de faire confiance au produit ne s’est pas imposée seulement grâce à ce dernier. Maghreb pipe industries est un modèle en matière d’investissement. Voilà une entreprise établie dans une wilaya de l’intérieur du pays qui a pu arracher des parts de marché aux firmes étrangères avec une main d’œuvre algérienne. Elle a pu en moins de dix ans d’existence passer à un taux d’intégration enviable de l’ordre de 65 pour cent. Elle compte même l’augmenter si d’autres entreprises algériennes entrent dans la production de sa matière première comme la résine. Elle prévoit même de viser les marchés extérieurs, sûre de ses atouts de qualité et même de quantité, puisqu’elle a des capacités de 500 kilomètres par an. C’est un objectif qui peut se réaliser, nous dit son gérant, Khier Baali, qui annonce que l’usine de la société qui se trouve à la zone industrielle de Msila a reçu la visite de plusieurs délégations d’hommes d’affaires et de responsables de pays comme le Bénin, le Mali, le Niger, la Côte d’ivoire et le Sénégal. «Après avoir participé à réduire les importations, nous voulons contribuer au développement des exportations hors hydrocarbures», nous dit notre intrelocuteur qui rappelle les potentialités des entreprises algériennes à relever le défi de la concurrence internationale .

H. N.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …