Home / Economie / Investissement dans le secteur du tourisme: Une commission intersectorielle installée

Investissement dans le secteur du tourisme: Une commission intersectorielle installée

Dans le cadre de la promotion du tourisme national, une commission intersectorielle a été mise en place pour renouveler ou actualiser les lois d’investissements dans le domaine touristique.
S’exprimant, hier, en marge de la journée internationale du marketing touristique, le directeur de l’Aménagement touristique auprès du ministère du Tourisme, Abdelhamid Terghili, a affirmé que pour cette nouvelle année, le ministre du Tourisme et de l’artisanat, Hacène Mermouri, a mis en place une commission intersectorielle composée d’experts et de professionnels pour mettre à jour le plan d’action du gouvernement de 2018, afin qu’il puisse être adapté aux nouvelles tendances et exigences. «Le ministère du Tourisme a mis en place un atelier regroupant des experts et des spécialistes, qui sera chargé de la révision et de l’actualisation de l’ensemble des textes de loi régissant le secteur», a-t-il souligné, tout en ajoutant que «cet atelier regroupe des experts et des spécialistes dans le domaine du tourisme et de l’artisanat qui sera chargé d’actualiser les différentes lois d’investissements dans le domaine touristique».
Dans ce contexte, le responsable du département du Tourisme a fait savoir que l’actualisation et la révision des textes législatifs régissant le secteur de l’artisanat et des métiers s’impose car ces textes existent depuis 22 ans, à savoir l’ordonnance 96-01 datée de 1996. S’exprimant au sujet de la rencontre organisée hier, il dira qu’elle rentre dans le cadre du partenariat qui regroupe les deux secteurs public et privé. Organisée sous l’égide du ministère du Tourisme et de l’artisanat, cette journée d’étude vise à promouvoir le tourisme algérien. «Regroupant tous les membres activant dans ce secteur, cette rencontre leur permet d’étudier la situation actuelle du tourisme et trouver, par la suite, des solutions adéquates», poursuit M. Terghili. A cet effet, le représentant du ministre du Tourisme a indiqué que le secteur est un domaine clé dans le développement économique des pays. «Il est important de promouvoir le tourisme national, car il joue un rôle capital dans le développement économique», a-t-il estimé, avant d’ajouter que «notre pays bénéficie de tous les moyens et structures pour faire de Algérie une destination touristique de choix».
Pour sa part, le directeur de l’évaluation et du soutien des projets touristiques au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Sofiane Zoubira a fait un exposé sur les stratégies de marketing pour promouvoir la destination Algérie, en mettant en exergue l’importance du domaine pour l’économie du pays et surtout sur les potentialités que recèle le pays. Pas moins de 66 unités hôtelières seront reliées fin 2018 à un système centralisé d’informations.
Celui-ci sera généralisé à toutes les autres unités, notamment les hôtels publics, outre la numérisation de l’administration centrale et locale. Selon lui, les investissements dans le secteur touristique seront également touchés par l’informatisation, et ce, dès le 1er trimestre 2018. Il sera procédé à l’informatisation des formalités d’investissements touristiques, mettant ainsi fin aux lourdeurs administratives.
Les travaux des premières journées internationales du marketing touristique qui ont débuté hier à l’hôtel El Aurassi prendront fin aujourd’hui. Organisées par RH International, une agence spécialisée dans l’organisation des foires, séminaires et expositions, ces journées ont porté sur divers thèmes abordés par des sommités internationales dans le domaine du tourisme.

Radia Choubane

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …