Home / Economie / Investissement et formation: L’offensive de General Electric

Investissement et formation: L’offensive de General Electric

La visite du PDG de General Electric en Algérie a été fructueuse. John Flannery a été reçu par les principaux responsables du secteur énergétique, avec lesquels il a été décidé de renforcer et de consolider la présence de la compagnie américaine dans notre pays. En effet, le patron de GE a été reçu par les ministres de l’Energie, Mustapha Guitouni, et de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui ainsi que les PDG de Sonatrach et de Sonelgaz. Lors des entretiens, il a été souligné la nécessité de développer des partenariats mutuellement bénéfiques aux deux parties. Ces partenariats devraient être axés sur des projets intégrant la maitrise des technologies de production, le transfert des savoir-faire et d’expertise, la formation, la recherche et développement et l’intégration nationale. Les deux parties se sont félicitées du partenariat stratégique développé entre General Electric et les deux compagnies nationales Sonatrach et Sonelgaz. Un méga complexe industriel fruit de partenariat Sonelgaz (51%) et GE (49%) pour la fabrication des turbines à gaz, turbines vapeur, alternateurs et systèmes contrôle-commande sera réalisé à Batna. Un projet de création d’une société commune entre Sonatrach 51% et Baker Hughes GE Compagnie (BHGE) 49% ayant pour objet l’exploitation et la maintenance d’un complexe industriel sera localisé à Oran pour la fabrication et l’assemblage de produits dédiés aux activités pétrolières et gazières tels que les têtes de puits forage et production, les vannes etc. A ce propos, M.Guitouni a insisté sur la possibilité de développer le business des Joint-Venture entre GE et les deux compagnies Sonatrach et Sonelgaz en vue de se positionner sur le marché méditerranéen et africain. Le P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été du même avis, évoquant «l’extrême nécessité de mettre en activité la joint-venture» constituée entre Sonatrach et GE dénommée Algerian Petroleum Equipments Company (APEC). En outre, il a fait part de sa satisfaction du partenariat à travers la joint-venture Algesco (Algerian engineering services company), créée en partenariat entre Sonatrach, Sonelgaz et GE en 1993 et spécialisée dans l’ingénierie, la réparation et la maintenance des turbines à gaz. Avec le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, les discussions ont porté sur les perspectives de développement du groupe General Electric en Algérie notamment dans l’ingénierie pharmaceutique, l’ingénierie hospitalière et les systèmes globaux intégrés de gestion des données de santé et d’utilisation des TIC en santé, précise le même source.

Des programmes de formation…

Hier, GEAT, GE Algeria Turbines, société en partenariat entre Sonelgaz et GE, ont annoncé le lancement d’un programme annuel de formation intensive destiné à la qualification des jeunes talents du secteur de l’énergie aux métiers d’avenir leur permettant d’occuper demain des postes de haute technicité et d’ingénierie. Rentrant dans le cadre du partenariat à long terme signé entre Sonelgaz et GE et avec la collaboration active de GE Algeria Turbines (GEAT), spécialisée dans la fabrication d’équipements de haute valeur ajoutée telles les turbines à gaz et à vapeur, l’objectif de cette formation est de répondre aux besoins de production de la filiale et de former une trentaine de soudeurs et d’ouvriers spécialisés dans le raccordement de canalisations (tuyaux) avec la participation du Centre technique Métal Construction (CTMC) de Boumerdès. Ce programme s’adresse aux titulaires d’un baccalauréat technique ou professionnel dans les domaines du soudage, les opérations de tuyauterie et/ou de mécano-soudure (tôlerie) ainsi qu’aux agents ayant une expérience professionnelle minimale de 3 à 5 ans dans le soudage industriel et/ou les conduites dans les secteurs de l’énergie, de la métallurgie ou du pétrole et du gaz, et ce, pour les besoins de l’usine de GEAT de Batna. Le plan arrêté par les parties concernées porte sur l’organisation d’une session de 40 heures comprenant trois modules destinés à préparer le personnel sélectionné aux métiers de soudage et d’assemblage d’auxiliaires de turbine. Le premier groupe de candidats devrait être sélectionné à Batna au début du mois d’avril 2018. La proclamation de ce programme de formation a été faite à Alger à l’occasion d’une cérémonie dédiée à laquelle ont pris part le PDG de Sonelgaz, Mohamed Arkab, John Flannery, président et PDG de GE, Alex Dimitrief, président et PDG de GE Global Growth Organization, Nabil Habayeb, président et PDG de GE MENAT, Mohammed Mohaisen, Président et PDG of GE Grid Solutions MENAT, et Touffik Fredj, Président et PDG de GE Afrique du Nord-Ouest.

Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …