Home / International / Israël frappe Ghaza

Israël frappe Ghaza

Pour la deuxième nuit de suite, l’armée israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon son communiqué, ces raids ont atteint des positions de Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne. Il est encore tôt pour évaluer les dégâts. L’armée israélienne a frappé des «cibles terroristes» dans la bande de Gaza pour la deuxième nuit consécutive ce 14 juin. On ignore pour l’heure si ces frappes ont fait des victimes. «Dans la nuit, des avions de combat et des appareils de l’armée israélienne ont frappé un certain nombre de sites terroristes du Hamas à travers la bande de Gaza», a annoncé l’armée dans un communiqué. «Parmi les objectifs pris pour cibles figurent des bases militaires», a-t-elle précisé. La veille, des tirs de roquettes depuis l’enclave ont touché un bâtiment à Sderot, sans faire de victimes. Les frappes israéliennes auraient ciblé au moins deux endroits autour de la ville de Gaza, avec notamment deux obus à l’est de Rafah, dans le sud de la bande de Ghaza, a rapporté un correspondant de Wafa, l’agence de presse palestinienne, soulignant qu’il était encore difficile d’évaluer les pertes ou les dégâts. Dans la nuit du 12 au 13 juin déjà, l’armée israélienne avait mené un raid contre une position du Hamas, après l’interception d’un tir de roquette contre Israël depuis l’enclave palestinienne. L’armée a répété tenir le Hamas pour «responsable» de tout ce qu’il se passe à Ghaza. Israël impose un sévère blocus à l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas depuis plus d’une décennie. Le Hamas et Israël se sont livré trois guerres depuis 2008 et la situation reste très tendue. Par ailleurs, depuis le début du mois de juin, l’Etat hébreu multiplie ses frappes sur le territoire syrien en plus d’être engagé dans un bras de fer avec son grand adversaire stratégique de la région, la République islamique d’Iran, avec l’appui de leurs alliés américains.

About Letemps

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …