Home / Algérie / Jeune de Bounouh mort en Croatie: Enterré trois mois après son décès !

Jeune de Bounouh mort en Croatie: Enterré trois mois après son décès !

Décédé début avril dernier en Croatie, A. Z. n’a été enterré qu’avant-hier au cimetière de son village natal dans la commune de Bounouh (Tizi-Ouzou). Le défunt, un jeune de 33 ans, a tenté en avril de traverser la Grèce pour rejoindre la Croatie, mais en cours de route, il a disparu dans la rivière Korona, séparant les deux pays. Sa disparition tragique a semé l’émoi dans son village, et une foule nombreuse dut assister à son enterrement. Sa mère n’a été informée du décès de son fils qu’à la veille de l’arrivée de sa dépouille mortelle, afin de lui éviter une longue souffrance.
A l’annonce de son décès, ses proches qui ne savaient pas à quel saint se vouer, avaient interpellé le ministère des Affaires étrangères, afin d’entamer les procédures en vue de son identification et de son rapatriement.
Le ministère des Affaires étrangères, par la voix de son Porte- parole, Abdelaziz Benali Chérif, avait apporté des précisions sur l’affaire sur un journal électronique.
Aussitôt alerté par la famille Zourdani, le 16 avril 2018, sur le supposé décès de leur fils Arezki Zourdani par noyade, dans la rivière «Korana», notre ambassade à Zagreb a pris immédiatement attache avec les services de la police des frontières croates qui ont indiqué «ne pas disposer, jusque-là, d’informations sur la présumée noyade», avait d’abord indiqué le MAE.
Il a ajouté que l’ambassade d’Algérie dans ce pays a, également, sollicité le ministère croate de l’Intérieur à l’effet de diligenter les recherches pour la localisation de l’intéressé, ou le cas échéant, de son corps, et de lui faire part des éléments d’informations à ce sujet. Des démarches similaires ont été entreprises auprès des autorités de la Slovénie et de la Bosnie-Herzégovine, pays riverains de la rivière «Korana» où le présumé corps aurait pu être entraîné.
La dépouille du jeune décédé est restée longtemps dans la morgue d’un hôpital croate avant son rapatriement avant-hier.

K. A.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …