Home / Algérie / Journée mondiale de lutte contre la rage: 12 cas de rage animale enregistrés à Sidi Bel Abbès

Journée mondiale de lutte contre la rage: 12 cas de rage animale enregistrés à Sidi Bel Abbès

L’inspection des services vétérinaires de la wilaya de Sidi Bel Abbès a enregistré 12 cas de rage animale cette année, et les spécialistes plaident pour la vaccination et la prévention.
Célébrant la journée mondiale de lutte contre la rage célébrée le 28 septembre, l’inspection vétérinaire a organisé une journée de sensibilisation et de prévention, à la bibliothèque Cheïkh El Kebbati, en vue de réduire les dangers de la rage sur la santé humaine. Cette maladie infectieuse d’origine virale est toujours mortelle, expliquent les intervenants, une fois transmise à l’homme par la salive d’un animal domestique ou sauvage infecté, dès que les symptômes cliniques apparaissent. Les spécialistes ont mis l’accent sur la nécessité de la vaccination des animaux domestiques et du cheptel bovin, et l’éradication des animaux sauvages et errants, notamment les chiens qui circulent en liberté. Les éleveurs de bétail sont les premiers ciblés par les campagnes de sensibilisation contre ce danger, organisées régulièrement toute l’année, diront les vétérinaires, pour installer une culture de la vaccination et réduire le danger de cette maladie sur la santé humaine. L’Algérie figure parmi les premiers pays du monde qui se sont engagés à éradiquer cette maladie, en assurant la gratuité des vaccins disponibles, rappellent les spécialistes «mais qui nécessite la coordination entre tous les secteurs pour garantir l’efficacité de la sensibilisation et de la prévention, en vue d’atteindre zéro cas de rage, conformément aux recommandations de l’organisation mondiale de la santé (OMS) d’ici l’an 2030, car la rage tue 60.000 personnes dans le monde», a-t-on précisé.

S. D.

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …