Home / Société & Region / Journée nationale du Chahid.. Tizi-Ouzou au rythme des festivités

Journée nationale du Chahid.. Tizi-Ouzou au rythme des festivités

La wilaya de Tizi-Ouzou était, depuis samedi dernier, au rythme de la célébration de la journée nationale du Chahid qui coïncide avec le 18 février de chaque année. Un riche programme a été concocté par la wilaya et qui s’étalera jusqu’à aujourd’hui pour célébrer cet évènement et rendre un humble hommage aux martyrs qui ont sacrifié leur vie pour voir l’Algérie libre et indépendante du joug du colonialisme français.

Hier, dès les premières heures de la matinée, le wali, Abdelhakim Chater accompagné d’une forte délégation de l’exécutif local, s’est rendu au Carré des martyrs de M’Douha dans le Centre-ville des Genêts où il a assisté à la levée des couleurs et par la suite, il a déposé des gerbes de fleurs et la lecture de la Fatiha à la mémoire des valeureux martyrs de la guerre de Libération nationale. Par la suite, et dans le cadre de développement du programme de raccordement au gaz naturel entrepris par les autorités locales, le wali s’est rendu au niveau de la commune de Mizrana appartenant à la daïra de Tigzirt (à une vingtaine de kilomètres au nord du chef-lieu) où il a assisté à une cérémonie de mise en service du gaz naturel au profit de 326 foyers dans le village de Mazer.
Cette opération de raccordement entre dans le cadre du programme prévisionnel 2019 établi par la direction de la distribution de l’Electricité et du Gaz (DD) envisageant le raccordement de 36 000 foyers d’ici la fin de l’année en cours. Pour sa part, le Musée régional du Moudjahid de M’Douha a organisé un programme très diversifié au profit de la famille révolutionnaire de la wilaya et ce, en collaboration avec le mouvement associatif. Il y a eu la projection d’un film sur la lutte révolutionnaire menée au niveau de la wilaya III historique, durant lequel le réalisateur Yahiaoui Djamel est revenu sur la contribution des moudjahidines de cette wilaya qui a enfanté 09 colonels en plus des pionniers de la guerre de Libération nationale à citer : Hocine Aït Ahmed, Abane Ramdane, Krim Belkacem, Omar Boudaoud, Aïssar Idir… Ajouter à cela, la projection d’un film autour du parcours révolutionnaire de Abane Ramdane, l’architecte du Congrès de la Soummam intitulé «Dargaz Ammi» (mon fils est un homme), réalisés par Ousmani Ahcène. Un hommage a été rendu aux familles des trois martyrs qui sont tombés dans le champ d’honneur en dehors du territoire de la wilaya III, à citer Chahid, Habi Ali tombé dans les frontières algéro-tunisiennes. Par ailleurs, une stèle commémorative a été érigée à l’effigie du Chahid Baydi Ramdane au niveau de la commune de Tizi-Ouzou. Une initiative menée par le Musée régional du Moudjahid de Tizi-Ouzou et qui a été marquée par la présence de la famille du martyr. «Notre objectif est de la sauvegarde de la mémoire au profit de la génération montante et l’inciter d’avoir l’amour de la patrie que portaient ces martyrs pour l’Algérie», dira, le directeur du Musée régional du Moudjahid de Tizi-Ouzou, Chabane Hamcha. Par ailleurs, il y a eu la projection d’un film révolutionnaire réalisé par le Conseil scientifique du musée en collaboration avec l’Université de Mouloud Mammeri.
Pour ce qui est de la journée d’aujourd’hui, un vibrant hommage a été prévu aux 57 martyrs de la localité de Aït Mesbah dans la daïra de Béni-Douala et ce, à l’initiative de l’association culturelle Imache Amar, le fondateur de l’Etoile Nord africaine. Pour sa part, le bureau de wilaya de l’Organisation nationale de la sauvegarde de la mémoire a organisé, samedi dernier, une journée de mémoire au niveau de l’Annexe de la Maison de la culture de Azazga et qui a vu la présence de plusieurs personnalités politiques et diplomatiques.
Z. C. Hamri

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …