Home / Algérie / Journées d’études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues

Journées d’études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues

La labellisation des produits artisanaux était au centre des journées d’études , lancées par la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya de Tlemcen à partir de ce mercredi et financées par l’union européenne qui a dépêché un expert ,M. Jean François Astoury pour les encadrer.

L’objectif étant de protéger et valoriser tous les produits artisanaux par leur labellisation en vue de les commercialiser au niveau national et international. C’est un vaste programme qui est initié par le ministère du tourisme et de l’artisanat intitulé ” appui pour l’élaboration des procédures de mise en œuvre des labels de qualité pour les produits de l’artisanat en tant que marque collective “. Deux produits ont été choisis par ce programme. Il s’agit de la poterie de Bider et la dinanderie de Constantine. Selon les directeurs centraux du ministère, Benzaarour Choukry et Mme Khallout Aicha, qui accompagnent ces journées d’études en plus du directeur de la CAM de Tlemcen ” ces deux produits ont été choisis car ils sont les plus développés localement .Ils vont faire l’objet d’une attention particulière et d’un suivi objectif afin de créer des éléments clés d’une marque spécifique avec notamment l’élaboration d’un cahier de charge du produit comprenant toute une série de critères-qualité portant sur l’entreprise artisanale et son processus de production spécifique “. Donc l’objectif étant la concrétisation de délivrance des labels-qualité de l’artisanat algérien aux entreprises spécialisées dans un produit particulier qui illustrera le savoir-faire de l’Algérie dans l’artisanat d’art. Une première étape a été déjà franchie, selon les cadres du ministère, ” par la construction et la mise en place d’un dispositif architectural de création et de gestion et attribution des labels et leur contrôle en précisant qui fait quoi ainsi que la place et les rôles de chaque acteur dans ce dispositif “. Il a été aussi proposé de ” faire évoluer les textes législatifs garantissant la valeur des futurs labels et les protégeant d’éventuelles imitations “. Au cours de ces journées d’études, il a débattu de la ” révision des textes législatifs et des propositions portant sur les évolutions nécessaires à la création effective des labels qualité dans l’artisanat “, de la définition des cahiers de charges du label national ” artisanat d’Algérie ” et des deux futurs marque collective pour la poterie de Bider et la dinanderie de Constantine, et enfin de la formalisation de l’ensemble des procédures de création , de gestion et attribution des labels de l’artisanat d’art en Algérie. Notons que dans le cadre de ces journées d’études il a été effectué des visites des ateliers de poteries à la localité de Bider. Selon le directeur de la CAM de la Wilaya de Tlemcen ” ces visites permettront aux experts de comprendre par l’observation et le questionnement la nature de l’activité ainsi que tout le processus de production afin de définir tous les critères de qualité qui pourront contribuer à l’élaboration du cahier de charges du futur label . Ce sont donc toutes les phases de production de la production de la poterie de Bider qui ont décortiquées par les experts et il est prévu une séance de travail finale avec l’ensemble des artisans pour la validation de l’ensemble des informations recueillies afin de les structurer et les contenir dans un cahier de charges.

B. Soufi

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …