Home / Sports / JSK 3 – MCA 1: Les Canaris «scalpent» le Mouloudia

JSK 3 – MCA 1: Les Canaris «scalpent» le Mouloudia

En s’imposant, hier, dans son antre du 1er Novembre face au MC Alger (3-1) en match retard de la 23ème journée de Ligue 1, la JS Kabylie a gardé intactes ses chances pour le maintien parmi l’élite.

Mais les Canaris ont pris à la fois un net ascendant psychologique sur ce même adversaire qu’ils affronteront le 13 avril à Constantine pour le compte des demi-finales de la Coupe d’Algérie. Qui aurait imaginé il y a dix ans de cela que le stade du 1er novembre de Tizi Ouzou allait un jour vibrer pour une victoire de la grande JSK pour un match de maintien ! Et oui, le public kabyle s’est enflammé hier pour le succès certes important de ses favoris face à leur vieux rival mouloudéen. Après avoir déserté l’enceinte des genets depuis plusieurs années, ce même public a décidé d’être aux côtés de son équipe dans son opération sauvetage en Ligue 1.
Comme face à l’USM Bel Abbés, le soutien bruyant du douzième homme kabyle lors de ce choc face au MCA, s’est avéré un moyen efficace pour décrocher une nouvelle victoire dans la perspective du maintien. Gonflés à bloc, les joueurs de Youcef Bouzidi ont réalisé un «match d’hommes» qu’ils peuvent prendre comme référence avant d’aborder cette fin de saison stressante. Après avoir ouvert le score très tôt sur une belle tête de Djabout consécutivement à un joli travail de l’inévitable Mehdi Benaldjia sur le côté gauche de l’attaque (8′), les Jaune et Vert ont pourtant vécu en l’espace d’une minute deux faits de match défavorables en première période.
D’abord quand ils ont perdu leur milieu de terrain Yettou pour blessure et puis surtout lorsqu’ils ont concédé une égalisation scandaleuse sur un penalty imaginaire accordé par l’arbitre Ghorbal suite à une simulation flagrante de Bendebka. Fort heureusement pour les coéquipiers de Asselah, ce penalty transformé imparablement par Derrardja (19′) n’a pas eu raison de leur détermination quant à sortir vainqueur de cette empoignade puisque treize minutes plus tard, Ziri Hammar va redonner l’avantage aux siens grâce à une superbe tête qui n’a laissé aucune chance à Chaouchi. Trahi par son axe défensif sur les deux buts encaissés, le Mouloudia a montré un visage méconnaissable dans ce match. Au lieu de pratiquer leur jeu habituel, les Algérois sont tombés au fil des minutes dans le piège de l’énervement notamment en début de la seconde période qui a vu même l’expulsion de leur gardien de but international Fawzy Chaouchi suite à une altercation avec un…stadier ! (voir encadré). Réduite à dix, l’équipe de Bernard Casoni n’est jamais parvenue à revenir dans le match.
Pire, elle va même encaisser un troisième but assassin, ce qui ne lui est jamais arrivé cette saison, lorsque Benaldjia était à l’affût d’un bon service de Djabout (77′). En chutant pour la sixième fois de la saison, le Mouloudia a peut-être enterré, hier, à Tizi Ouzou ses derniers espoirs pour le titre. Il doit désormais songer à prendre sa revanche sur les Canaris le 13 avril en demi-finale de la Coupe d’Algérie en vue de finir la saison par un titre. Pas sûr que la bande à Bouzidi qui a réussi son meilleur match de la saison, l’entende de cette oreille.

Chaouchi, le dérapage de trop !

Décidément Fawzi Chaouchi est incorrigible. Déjà tristement célèbre pour ses frasques et ses écarts disciplinaires sur et en dehors du rectangle vert, le gardien de but titulaire des Verts en a remis, hier, une couche à l’occasion de la rencontre JSK-MCA. Face à la provocation d’un stadier dés le retour des vestiaires (55′), l’enfant de Bordj Ménaiel n’a trouvé mieux que d’agresser ce dernier, ce qui a entraîné logiquement son expulsion du terrain par l’arbitre Ghorbal. Ce dérapage de trop qui en dit long sur le manque cruel de discipline chez le chouchou des Chnaoua devrait inciter immédiatement Rabah Madjer à ne plus le convoquer en sélection, en attendant les sanctions du MCA et de la LFP.

Mounir Ouassel

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …