Home / Sports / JSK-CABBA ce soir à 22h30.. La Kabylie à l’écoute de Cirta

JSK-CABBA ce soir à 22h30.. La Kabylie à l’écoute de Cirta

Le rêve est désormais permis. La JSK est plus que jamais proche de remporter le titre de champion d’Algérie qui fuit le club depuis 2008. A Tizi Ouzou et un peu partout à travers la Kabylie, les supporters de la JSK ne rêvent que d’une chose : voir leur équipe battre ce soir le CABBA tout en espérant que l’USMA ne gagne pas chez le CSC pour que la fête soit au rendez-vous, eux qui n’en croyaient pas leurs yeux de voir le capitaine Nabil Saâdou brandir le trophée des champions, il y a à peine deux semaines, lorsque l’USMA caracolait en tête du championnat avec six longueurs d’avance, à trois journées du baisser de rideau de la saison.
Toutefois, grâce à sa victoire sur l’USMA (2-1) suivie de celle face au NAHD (2-1), la JSK a réussi à renverser la donne en devenant le prétendant en puissance pour son quinzième sacre de l’histoire à l’issue de cette 30e et dernière journée où les Canaris auront à accueillir une équipe du CABBA déjà en vacances. Une consécration qui est toutefois tributaire du résultat de l’autre match qui opposera la CSC et l’USMA à Constantine, puisque en cas de victoire des Rouge et Noir, le titre sera fêté du côté de Soustara où les fans Usmistes ne veulent pas perdre l’espoir de voir les camardes de Meftah revenir avec les trois points. Un scénario que ne veulent pas vivre les Canaris du Djurdjura, à commencer par le président Cherif Mellal, qui ne cesse de crier au respect de l’éthique sportive, même si en football, tout peut arriver, car comme l’USMA a été tenue en échec la semaine passée à domicile par le MCO (1-1), rien n’empêche un sursaut d’orgueil des Algérois ce soir au stade Hamlaoui.
«On est bien partis pour gagner notre 15e titre de champion, mais il faudra d’abord battre le CABBA et surtout, attendre le résultat du match qui opposera le CSC à l’USMA. J’espère vraiment que le CSC respectera l’éthique sportive. Il y va de l’intégrité de notre championnat», affirmait avant-hier le président de la JSK Cherif Mellal sur les ondes de la radio nationale. «Le titre n’est pas encore joué. Il reste quatre-vingt-dix minutes à jouer, et croyez-moi que ça sera très serré pour les deux prétendants. D’abord, pour nous, la victoire face au CABBA est impérative, et pour l’autre match qui nous concerne directement, il va falloir attendre un faux pas, une défaite ou un match nul de l’USMA. Le CSC doit jouer à fond comme ils l’a fait contre nous le mois dernier. Ils doit respecter l’éthique sportive», lance pour sa part le latéral gauche de la JSK, Lyes Chetti, qui devra retrouver sa place dans l’effectif ce soir après avoir purgé sa suspension.
S. Aomar

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …